Chronique n°916 : Le bonheur était là, claire Zamora.

Hugo Roman
367 pages
Date de sortie : 4 mars 2021

Résumé :

Vous savez ce qu’on dit du bonheur ? Qu’on le reconnaît au bruit qu’il fait quand il s’en va…

Lucie, trentenaire, a tout de la femme accomplie : une carrière prometteuse au sein d’une start-up dans laquelle elle passe le plus clair de son temps, un bel appartement à Paris et quelques aventures sentimentales sans lendemain qui ponctuent un quotidien bien rodé.

Mais il suffira d’un appel d’Enzo pour bouleverser cet équilibre. C’est son ami d’enfance, la personne à qui elle tient le plus au monde. Entre eux, pas d’histoire d’amour, mais la plus belle histoire d’amitié qui existe.

La jeune femme va être confrontée à un choix : rester à Paris et concrétiser ses espoirs professionnels ou tout quitter et suivre son éternel complice à Bali.

C’est un véritable chemin initiatique qui l’attend. Mais est-elle prête pour un tel changement ? Acceptera-t-elle de faire face à ses démons ?

Lorsque la vie ébranle nos certitudes, on peut s’obstiner à garder le contrôle ou… décider de lâcher prise.

L’avis de Emy :

Je ne suis pas passé loin d’un coup de cœur ! Ça a été une excellente surprise et découverte !

J’ai énormément adoré cette lecture. C’était un pur délice de suivre les personnages dans cette aventure, dans ce voyage initiatique. Les personnages sont très attachants, touchants. Ils sont intéressants, sympathiques, captent notre attention. Il est vrai qu’ils sont différents les uns des autres, mais chacun complètent les autres. Une équipe soudée, une amitié formidable et forte. Ils sont authentiques ! Tous ont une vie à eux, ils ont tous pour être heureux, mais il y a un mais.

Je ne saurais dire lequel des personnages m’a le plus ému et touché. Lucie est une femme qui travaille très dur. Elle ne lâche jamais prise. Elle réussit professionnellement. Elle a une personnalité qui fait qu’on peut se retrouver un peu.

Enzo est un homme avec une force et un courage incroyable. Il a un humour qui fait qu’il nous plaît de suite. C’est un personnage qui capte notre attention, il a ce caractère si vif et solaire. Je l’ai adoré.

Puis, il y a Nolann qui va lui aussi évoluer au fur et à mesure. Il devient plus serein, plus mature, moins énergique et plus réfléchit.

On réfléchit nous même, on se remet en question. C’est une lecture qui nous happe. Il y a des émotions, des drames, des sourires, des larmes et c’est ce qui en fait toute l’intensité et ça nous bouleverse. On prend conscience de certaines choses. Qu’est-ce que le bonheur pour nous ? Ce livre transmet des messages percutants.

L’auteure nous livre une lecture prenante, intense et belle. La plume est plaisante et fluide à lire. J’ai passé un bon moment avec Lucie, Enzo sans oublier Nolann. C’est une lecture qui fait du bien et qui nous emporte avec elle. On ressent de nombreuses émotions au fil de la lecture et surtout on ressent toute la sincérité que cette histoire nous livre. C’était beau, juste très beau !

Un roman toute en maturité aux touches de bonheur, d’espoir, de joie et de lâcher prise. A lire de suite et sans modération.

« Peut-être que je me trompe sur toute la ligne. Je l’ai voulu, ce poste. Si ardemment que je lui ai sacrifié plusieurs années de ma vie. J’avais tant de projets pour Biwace, tant d’idées ! Mais, finalement, Enzo vient de tout remettre en question. Les perspectives sont différentes, mes priorités changent. Je ne peux pas être sur tous les fronts. Je dois choisir mes combats. »

4,5/5

Où le trouver :

Amazon (ebook)

Amazon (broché)

Fnac

2 réflexions sur “Chronique n°916 : Le bonheur était là, claire Zamora.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s