Chronique n°924 : Oui ou non, Vi Keeland.

Sortie : octobre 2020
Auto-édition
Prix ebook :
5,99 €

Résumé,

Bennett Fox a débarqué dans ma vie par un lundi matin merdique.
J’étais en retard pour le premier jour de mon nouveau boulot, un boulot pour lequel j’allais maintenant devoir me battre même si j’avais déjà travaillé huit ans pour le remporter, à cause d’une fusion inattendue. 
Alors que je trimballais mes affaires jusqu’à mon nouveau bureau, j’ai reçu un PV pour m’être mal garée. La policière verbalisait tout un alignement de voitures, à l’exception de l’Audi garée devant moi, exactement la même marque et le même modèle que la mienne.
Agacée, j’ai décidé de refiler mon PV à la voiture qui avait échappé à l’amende. Avec un peu de chance, le propriétaire le paierait sans se douter de rien. L’ennui, c’est que j’ai accidentellement cassé l’essuie-glace en glissant le papier sur le pare-brise de la voiture. Sérieusement, ma journée commençait mal.
Tout s’est arrangé quand j’ai rencontré un homme magnifique dans l’ascenseur. Nous avons partagé l’un de ces moments qui n’arrivent que dans les films.
Vous voyez le genre… votre corps s’embrase, des feux d’artifice se déclenchent et l’air crépite autour de vous.
Sous son regard brûlant, le temps que je sorte de l’ascenseur, j’étais toute rouge.
Finalement, la journée n’était pas si mauvaise.
C’était ce que je croyais.
Jusqu’à ce que j’entre dans le bureau de mon nouveau patron et rencontre mon concurrent.
Le beau spécimen de l’ascenseur était désormais mon ennemi juré. Son regard n’était pas brûlant en raison d’une attirance mutuelle. C’était parce qu’il m’avait vue vandaliser sa voiture. Et maintenant, il était impatient d’anéantir sa rivale. La limite est fine entre l’amour et la haine, et c’est un jeu dangereux.
C’est une limite à (ne pas) franchir… pourtant, ce serait tellement agréable de jouer un peu.

Ce qu’en pense Julie,

Nous découvrons ici le personnage de Annalise, une jeune femme travailleuse et ambitieuse qui souhaite réellement remporter la partie et garder sa place après la fusion de son entreprise avec une autre. C’est quelqu’un de gentil (peut-être un peu trop, même si : peut-on vraiment être trop gentil ?), de simple et de généreux. À côté d’elle, nous avons Bennett Fox, un jeune homme qui se bat aussi pour garder son travail après la fusion. Il est assez solitaire, travailleur, arrogant et sûre de lui. Malgré ça, c’est quelqu’un de bien, de courageux et qui peut se montrer sympa et généreux même si il ne peut s’empêcher d’être agaçant.

C’est une lecture vraiment déjà-vu, pas du tout originale, mais qui reste néanmoins très sympathique et plaisante à lire. C’est le genre de romance qui passe toujours facilement, sans se prendre la tête, parfaite pour se détendre et passer un moment simple mais qui fait du bien ! Les personnages sont plutôt sympa à suivre et j’ai vraiment apprécié Bennett. Il est peut-être parfois un peu pénible dans son comportement mais je me suis tout de même facilement attachée à lui. C’est un homme qui a su me toucher par son histoire et sa manière de gérer ça. Annalise est plutôt plaisante à suivre aussi même si je l’avoue, je me suis légèrement moins attachée à elle.

Une romance « ennemies to lovers » fluide et mignonne qui peut vous plaire si vous recherchez ce genre de lecture. Ce n’est donc pas le livre de l’année mais je ne regrette pas d’avoir plongé dans cette lecture qui reste addictive et facile à lire. Vi Keeland est une auteure qui nous offre toujours de belles lectures pour passer un bon moment loin des tracas du quotidien !

3,5/5

Où le trouver :

Lien Amazon

3 réflexions sur “Chronique n°924 : Oui ou non, Vi Keeland.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s