Parlons auteur(e) : Vi Keeland.

Hello ! On se retrouve aujourd’hui pour un nouveau rendez-vous livresque que vous pourrez retrouver sur notre blog LE VENDREDI ! Nous allons vous parler d’auteur(e) que nous lisons, que nous aimons et dont nous avons juste envie de vous présenter.

Nous vous avons déjà présenté N.C BastianEmily BlaineJennifer L.ArmentroutJay Crownover Colleen HooverVictor Dixen et Thania Odyne pour les précédentes fois. Julie a décidé de vous parler aujourd’hui de… Vi Keeland ! N’hésitez pas à nous dire si vous lisez cette auteure, si vous avez aimé ses livres ou non, votre livre favoris, ceux dans votre PAL…


Vi Keeland est une autrice que beaucoup de lecteurs de romance connaissent et que j’ai connu grâce à sa saga THE FIGHTER dont le premier tome est THE FIGHTER FOR LOVE, le second THE FIGHTER FOR CHANCE et le dernier THE FIGHTER FOR EVER. Pour parler du tome 1, le livre est assez rythmé entre romance, sexe et démons du passé et j’ai trouvé que c’était une lecture plaisante. Ça se passe assez rapidement mais c’est vraiment le genre de romance facile à lire, très addictive, intense et que l’on ne peut pas s’empêcher d’adorer ! Les personnages sont en plus vraiment attachants à suivre. Cependant, le tome 1 est tout de même celui que j’ai le moins aimé de la trilogie, même si il était sympa !

Résumé « The fighter for love » :
La vie d’Ella a tout pour plaire : un bon job d’avocate, un bel appartement et un mec très gentil. Un peu trop gentil, même…
Leur relation amoureuse manque sérieusement de piment. Elle s’ennuie à mourir, mais elle ne veut surtout pas bousculer cette vie bien rangée et réveiller ses démons cachés. Jusqu’à ce que le beau Nico Hunter pousse la porte de son cabinet d’avocat et entre dans son existence. Jamais un homme ne lui avait fait cet effet, à elle, la douce et belle avocate. Le bad boy, une star des combats de street-fighting, va changer sa vie. Car les deux amants ont bien plus en commun qu’ils ne le croient.
Plus ils s’attachent et plus il devient important de partager leurs épreuves passées. Et sont-ils prêts à perdre le contrôle de leurs sentiments pour vivre pleinement leurs désirs ?

Pour le second tome, j’ai énormément aimé les personnages. Nous retrouvons ici Vince (qui est le petit protégé de Nico) et Liv. Nous suivons ici les retrouvailles d’un duo sensuel avec des scènes explicites et des mots assez crus mais ce n’est pas tout, c’est un duo dynamique, touchant et que l’on a vraiment envie de voir heureux. Il sont un passé ensemble et ils vont essayer de passer au dessus et d’avancer… Les scènes et les évènements sont plutôt réalistes mais surtout l’histoire ne se précipite pas. On a une romance qui avance « normalement » et qui permet de se mettre complètement dans l’histoire et d’y rester du début à la fin.

Pour terminer sur cette saga, parlons de mon tome favoris : THE FIGHTER FOR EVER ! Le personnage masculin est ici le bad boy par excellence que l’on peut voir dans pas mal de romance. Cependant, c’est un personnage que j’ai tout de même adoré suivre et surtout voir évoluer au fil des pages. Le scénario est un peu rapide mais d’après moi, si il y avait eu plus de pages, l’histoire aurait sans doute été un peu trop barbante car l’intrigue de base est assez basique. Par contre, les personnages sont intéressants à suivre, que ça soit pour Jax ou pour Lily. C’est une jeune femme auquel j’ai pu m’identifier facilement. On est une fois de plus ici dans l’univers du fighting et je dois bien avouer que je suis fan ! Il y a énormément d’émotions dans ce livre et on ressent réellement l’attirance et les forts sentiments qui lient nos deux héros.

Puis, j’ai lu THE PLAYER (que j’ai gagné à un concours), un livre qui mélange romance et sport. C’est une romance très érotique mais avec aussi beaucoup d’humour et d’amour. J’ai adoré ce livre, c’est sans prise de tête, rapide à lire, bien épicé et surtout les personnages sont vraiment attachants. Je me suis facilement identifiée à Delilah, par son métier et sa manière de répondre à Brody.

Résumé « The Player » :
La première fois que Delilah rencontre Brody Easton, c’est dans un vestiaire. La jeune femme est journaliste sportive et, pour sa première interview, elle a décroché le gros lot. Brody, le célèbre footballeur est prêt à tout dévoiler, au sens littéral : lorsque Delilah lui pose sa première question, il laisse tomber la serviette nouée autour des reins ! Heu… Brody est arrogant, macho, insupportable, il n’a vraiment pas grand-chose pour lui à part sa gueule d’ange et son corps parfait. Delilah ne veut en aucun cas sortir avec un type qui veut juste se payer un peu de bon temps. Mais la jeune femme va vite comprendre que rien n’est simple. Comment résister à un homme qui la désire tellement ? Quelle est cette blessure secrète qu’elle perçoit derrière le masque du séducteur ? Et pourquoi une seule nuit ne suffit pas au jeune homme ?  Un footballeur arrogant et sexy. Une journaliste débutante. Une rencontre torride.

Ensuite, j’ai lu BOSSMAN en novembre 2017 qui a une jolie morale puisqu’ici on a un homme a perdu un être cher, mais qui va être capable de laisser la chance à quelqu’un d’autre de rentrer dans sa vie, sans se fermer et sans se tourner constamment vers le passé. C’était donc une bonne découverte pour moi, c’était agréable, sympa, touchant et prenant. Ce livre est basé sur des petites blagues entre les personnages qui créent des mensonges pour expliquer leur relation, cependant c’était tellement fluide et bien écrit que j’y croyais moi aussi alors que je savais pertinemment que c’était faux. C’est une romance à la fois légère, et à la fois avec la juste dose d’émotions : parfait pour une lecture chill / détente !

Résumé « Bossman » :
Que peut faire Reese quand son rencard d’un soir se révèle être une véritable catastrophe ? Appeler une amie pour la tirer de là. Ou alors, obtenir l’aide inespérée d’un convive à la table voisine qui a tout entendu et a décidé qu’il allait mentir pour elle et se faire passer pour son premier petit ami. Chase ne manque pas de culot, ment comme un pro. Reese ne sait pas trop quoi penser de lui mais quand elle a l’opportunité de le revoir, elle se surprend à saisir l’occasion et quand il lui propose un emploi qui lui correspond totalement dans sa compagnie, elle ne peut pas refuser. Reese se surprend à apprécier beaucoup Chase qui ne cache pas tout l’intérêt qu’il lui porte.  Mais la jeune femme sait depuis longtemps que coucher avec son patron est une très mauvaise idée. Ce n’est pas pour elle… Mais Chase n’est pas vraiment le type de patron auquel elle est habituée et il est plutôt irrésistible dans son genre.

Rapidement à la suite de BOSSMAN, j’ai lu PULSATION et BEAT.

PULSATION est une histoire douce par moment et intense à d’autre… mais surtout c’est une romance avec une relation compliquée où rien ne va leur être facilité et il vont devoir se battre pour avoir le droit au bonheur. C’est une histoire sexy, sympa, drôle et touchante. Vous l’aurez compris c’est ce que l’on retrouve dans tous les livres de Vi Keeland mais c’est surtout ce qu’on aime retrouver ! Je me suis laissée embarquée rapidement dans cette histoire et j’étais presque triste de la terminer. C’est d’ailleurs un livre que j’ai déjà relu avant d’enchaîner sur BEAT. Ce second livre est à mes yeux une très bonne histoire que je suis ravie d’avoir lu. Certes l’histoire n’est pas dès plus originale, peut-être même déjà-vu, mais elle est facile à lire, fluide et finalement adorable. Comment ne pas s’attacher à des personnages, comme Lucky ou Flynn alors qu’ils sont super mignons et si touchants. Leur amour est un vrai amour, réel et fort, qui nous rappelle qu’à un moment on a tous le droit au bonheur. Une fois de plus, on retrouve un joli message que l’autrice nous fait délicatement passer à travers les lignes de son livre.

J’ai aussi eu l’occasion de lire Vi Keeland en duo avec Peneloppe Ward et clairement j’ai abandonné. J’ai déjà pu lire AVEC TOI MALGRÉ MOI, PLAYBOY PILOT et MY LITTLE LIE, j’ai décidé d’arrêter de les lire ensemble. Je continue donc de les suivre séparément mais plus en duo car à chaque fois ça ne me plaît pas forcément, ça manque de réalité, c’est beaucoup trop rapide et parfois je m’ennuie même… Leurs livres ne sont pas des catastrophes, loin de là, mais ils ne sont juste pas pour moi. Je suis cependant sûre qu’ils peuvent plaire à beaucoup d’autres lecteurs. Si vous cherchez des romances sans prise de tête, hyper facile, pas toujours hyper plausible, fluide et légère, c’est pour vous !

D’ailleurs petite anecdote, une « fan » de Vi Keeland m’a insulté car je n’ai pas aimé my little lie et que je l’ai dit. En sachant que même quand je n’aime pas un livre mes critiques sont toujours constructives et je mets toujours quelques points positifs, puisque évidemment, il y en a toujours, rien que le fait d’avoir écrit un livre.

Fin 2018, j’ai découvert EGOMANIAC qui a été pour le coup un véritable coup de coeur ! Rien que d’y repenser, ça me donne envie de me replonger dans cette belle histoire. J’ai tout aimé dans cette histoire, je ne sais pas, dès que je l’ai commencé j’ai adoré mes personnages, l’histoire… tout était à sa place, il y avait la juste dose d’humour, d’amour, de sentiments et d’émotions. C’est finalement une histoire qui m’a donné le sourire, qui m’a fait rire et avec laquelle je me suis tout simplement sentie bien ! Une romance parfaite pour se réchauffer le coeur, se détendre et se sentir heureux : je recommande à 100 % ce livre ! J’ADORE ! J’ADORE ! J’ADORE !

Tout début 2019, j’ai acheté et lu LES BELLES APPARENCES. Dans cette histoire, on retrouve des moments pleins d’émotions donc très touchants et d’autres plus rafraîchissants et légers. Il va y avoir pas mal de quiproquos entre nos personnages, d’ailleurs dès les premières pages cela va déjà commencer… et puis il y aura aussi quelques secrets et quelques doutes qui vont rendre leur relation plus complexe… Leur histoire va donc se construire doucement (même si le début de la romance est un poil trop rapide) et ils vont devoir se dire certaines vérités pour avancer et pouvoir oublier le passé. Un roman additif, captivant, mignon et qui permet de passer un doux moment !

Fin 2020, j’ai lu SEX NOT LOVE qui m’a une fois de plus beaucoup plu. Il ne faut pas se fier au titre parce que franchement l’histoire est suuuuper sympa ! Nos deux héros vont prendre le temps de s’apprivoiser, de se connaître malgré l’attirance qui les relie et j’ai vraiment apprécié que leur relation se passe en douceur et surtout dans le temps. L’autrice ne s’est pas précipitée et nous offre une romance mignonne, douce, rafraichissante, le tout accompagné d’un duo charmant.

Tout dernièrement, en 2021, j’ai lu OUI OU NON. Clairement, ce n’est pas l’histoire de l’année, ce n’est pas du tout original, mais j’ai tout de même apprécié. On ne se prends pas la tête, on se détend et on passe un moment simple mais qui fait du bien ! Pour une lecture cool, douce et sexy : c’est parfait !

Dans ma PAL, j’ai encore LA VÉRITÉ NUE et j’ai aussi vu qu’en septembre, il y a INCONVENANT qui sort le 22 septembre 2021, autant vous dire que je vais craqué une fois de plus !

La plume de l’autrice est captivante et addictive ! Elle nous propose des histoires sexy, mignonne et agréables à lire. J’adore son écriture, son style et sa façon de rendre addict ces lecteurs à toutes ces histoires. Elle sait très bien partager et mélanger tout les types d’émotions et de sentiments en seulement quelques pages.
Évidemment il faut aimer le new adult un peu à l’ancienne car c’est souvent ce que nous propose VI Keeland, surtout si vous lisez THE FIGHTER, BOSS MAN, PULSATION ou encore BEAT. Globalement, Vi Keeland permet de se détendre à tous les coups, de ne pas se prendre la tête, de passer de bons moments, de sourire, de rire, de vivre de belles histoires d’amour et d’amitié. Je serai encore au rendez-vous pendant de longues années lorsque Vi Keeland publierai un nouveau livre !

Citations :

« Son beau visage affiche une mine incertaine, tiraillée entre le soulagement de me voir et le malaise. C’est le reflet exact de mon état d’esprit à moi. » -Beat.

« On fait tous des erreurs. Dans la vie, il n’y a pas de notice d’utilisation. Si elle vous aime, elle vous les pardonnera. Mas quand on les cache ou que l’on ment, ce ne sont plus des erreurs. Ce sont des décisions. »
-Les belles apparences.

« (…) J’adorais ta façon de le regarder. Être Jay était mon seul moyen de vivre ça. Je donnerai n’importe quoi pour revivre une seule seconde de ces moments. » -My Little Lie.

Retrouvez Vi Keeland sur ses réseaux :

Twitter : Vi Keeland
Facebook : Vi Keeland
Instagram : Vi Keeland
Son site internet : Vi Keeland

2 réflexions sur “Parlons auteur(e) : Vi Keeland.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s