Chronique n°952 : La vie est un cirque, Magne Hovden.

ÉDITIONS SEUIL
Sortie : 20 mai 2021
377 pages (fin de l’histoire)
Prix papier : 20 €
Prix ebook : 14,99 €

Résumé,

Un roman joyeux, tendre et attachant pour voir la vie en couleur !

Lise, trentenaire célibataire, travaille pour un fonds d’investissement et rêve de devenir l’associée de son patron froid et cynique. Sa vie va pourtant basculer le jour où un clown la demande à l’accueil.

Un oncle dont elle ne connaissait pas l’existence, vient de mourir et lui lègue son cirque à Oslo. Une opportunité en or se dessine pour Lise qui voit dans la revente de ce patrimoine la possibilité de devenir la numéro deux de sa boîte. À la lecture du testament, elle fait la connaissance des neuf circassiens, loin d’être enthousiasmés par cette nouvelle.

À la surprise de tous, il y a cependant une condition, et de taille, à l’héritage : Lise doit effectuer cinq représentations à la tête du cirque, costume pailleté, haut de forme et éléphante inclus…

Ce qu’en pense Julie,

Je dois bien avouer que c’est la couverture qui m’a poussé à m’intéresser à ce livre… et lorsque j’ai lu le résumé, je me suis juste dit : pourquoi pas ?

Nous découvrons ici le personnage de Lise, une jeune femme trentenaire, célibataire qui va voir sa vie changer du jour au lendemain. Elle rêve de devenir associée et ne vît quasiment que pour son travail. Même si elle a commencé en bas de l’échelle, elle est aujourd’hui une vraie business woman. Elle peut paraître froide, sans coeur, sans âme… et c’est ce qu’elle semble être mais on vérité même si elle est parfois agaçante, on peut aussi quelque fois la comprendre. C’est un personnage assez curieux que l’on a envie de connaître un peu plus et de voir évoluer au fil des pages. Puis il y a le cirque de son oncle et tous ceux qui font partie de cette grande famille. Ils étaient tous très attachés à l’oncle de Lise et regrettent énormément son décès. Quand à Lise, c’est un peu différent puisqu’elle ne le connaissait pas et n’était même pas au courant de son existence.

Le livre débute tranquillement et doucement, on découvre Lise puis le cirque et ceux qui y travaillent comme Filipe, Diane et les autres… Le cirque Fandango est le point central de toute cette histoire puisque il va s’avérer être un héritage très convoité pour plusieurs raisons. J’ai trouvé l’histoire vraiment sympathique, plaisante et douce à découvrir. L’auteure a su nous faire réfléchir à travers les pages, nous faire questionner sur certains sujets et nous passer quelques messages. De plus, j’ai beaucoup aimé voyager en Norvège, un pays que j’aimerai énormément découvrir. C’est un roman feel-good (et développement personnel) qui se lit facilement et plutôt rapidement. C’est simple et accessible à tous mais l’histoire est tout de même assez dynamique à lire, même si j’ai trouvé qu’il y avait quelques longueurs par moment. Aussi, je n’ai pas vraiment apprécié notre héroïne, que j’ai trouvé un peu trop pénible au bout d’un moment. Honnêtement, j’ai déjà lu mieux dans le genre là mais aussi pire… Ce n’est pas le livre que je vous conseillerai en tout premier car il manque de réalité, de plausible et de réel pour un roman dans ce genre là.

J’ai apprécié être dans le monde du cirque et découvrir un peu plus cet univers que je ne connaissais que très peu. Et évidemment, n’oublions pas l’éléphante : Lucille, qui finalement est mon héroïne à moi ! Je ressors donc mitigée, avec des points positifs et négatifs mais si ce livre vous tente, pourquoi pas le tenter malgré tout ? Sachez juste que la base de l’histoire est intéressante, certains personnages sont touchants, Lucille est attachante, mais qu’il y a quelques petits défauts à mon goût dans cette histoire.

Merci à Babelio et Seuil pour l’envoi de ce livre.

Citation,

« — Sans âme et glaciale. Je suppose que je serai réchauffée quand je me retrouverai en enfer en compagnie des avocats.
— À priori, tu iras là-bas en première classe, dit Borge en laissant échapper un rire. Au fait, comment se passe ta recherche d’appartement ?
— J’en ai trouvé un qui est parfait. Deux cents mètres carrées, toit-terrasse avec jacuzzi. Un palais. Mais tu ne me paies pas assez. »

3/5

Où le trouver :
Lien Amazon

3 réflexions sur “Chronique n°952 : La vie est un cirque, Magne Hovden.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s