Chronique n°955 : Connard et plus si affinités, Samantha Beltrami.

Stories By Fyctia
173 pages
Date de sortie : 28 avril 2021

Résumé :

James Wright, directeur d’une agence de publicité, fait rêver de nombreuses femmes.

En apparence, cet héritier a tout du prince charmant. Riche, séduisant et sûr de lui, il use de ses charmes pour cumuler les conquêtes. En effet, James est avant tout un connard et il en est fier !

Il est d’ailleurs devenu le principal sujet d’inquiétude de ses parents qui craignent de voir leur fortune dilapidée dans toutes sortes d’excentricités. Ils lui posent donc un ultimatum : pour Noël, il doit être fiancé et engagé dans une vie stable ou il pourra dire adieu à l’argent. Aucun problème, Susan est parfaite pour ce rôle. James n’a aucun scrupule à utiliser ses rêves de contes de fées pour la manipuler.

Malheureusement, à trois semaines de l’échéance, la timide Belle bouleverse la vie de James et le pousse à laisser sortir ses démons. Son plan, si soigneusement élaboré, risque bien de vaciller, et la chute n’en sera que plus douloureuse…

Et si la douceur de Belle et son caractère explosif l’amenaient à revenir sur son étiquette de Prince des Connards ?

L’avis de Emy :

James est tout à fait le genre de type que l’on déteste. C’est un connard et il l’assume pleinement. Il est égoïste, ne pense qu’à lui et à ses intérêts. Il a des objectifs et est prêt à tout pour parvenir à son but, peu importe si au passage il blesse et provoque des problèmes et des conséquences. Lorsque ses parents lui font un ultimatum, il ne va pas hésiter une seule seconde tant qu’à la fin, il hérite.

Je ne peux nier le fait que James est un personnage intéressant. Il est manipulateur, il a son caractère et sa détermination. Certes, il a de mauvais côté et bien que parfois on le déteste, on découvre un personnage qui cache au fond quelque chose. Même si je ne me suis pas attachée à son personnage, j’ai réussi à l’apprécier quelque fois.

Concernant Belle, c’est un personnage qui est l’opposé concret de James. Elle a des problèmes personnels et elle va accepter le pacte que lui propose James. Bien qu’elle sait tout à fait à quoi s’attendre de lui et qu’elle ressortira blessée à de nombreuses reprises, elle m’a touchée. Elle a de l’empathie, elle est gentille et naïve. Il m’a arrivé d’avoir envie de la secouer un peu car ça m’agaçait légèrement qu’elle ne tienne pas les décisions qu’elle prend. Malgré ceci, son personnage est sympathique et intéressant. Il m’a manqué un peu quelque chose pour que je m’attache, mais j’ai trouvé que James et Belle nous offrait un duo assez intrigant.

J’ai trouvé que par moment ça allait et ça s’enchaîner trop vite à mon goût et à d’autres j’ai trouvé que ça traînait un peu si bien que ça m’a laissé perplexe. J’aurai aimé par moment un peu plus de développement. Une autre chose qui m’a un peu laissé sur ma faim, c’est de n’avoir eu que le point de vue de James, j’aurai vraiment aimé avoir le point de Belle pour être un peu plus dans sa tête et parfois comprendre comment elle résonnait.

L’auteur a une écriture tout à fait sympathique et plaisante. Ça reste fluide. Elle nous délivre une histoire pour le moins intéressante tout de même avec un héros plus que détestable qui se fiche des autres et des conséquences en se consacrant uniquement à ses intérêts personnel mais qui va être déroutée par une femme. C’était sympathique !

Je remercie Stories By Fyctia pour l’envoi de ce service presse et pour m’avoir permis de découvrir cette lecture.

« Je suis là, c’est tout et elle, elle cherche rien d’autre, pas comme toutes les autres nanas qui attendent que je déclare, que je dise des vrais trucs. Souhaitant, que je me ramène devant elles un beau jour, un bouquet de fleurs dans une main et des coeurs dans les yeux. Qui attendent que je me répare, que je change.

Elle ne veut pas me changer, elle se contente de ce qui est là, devant elle, à portée de mains, à portée de lèvres. Elle se contente de tout ce que je pourrais lui offrir, de toute ce que je ne serais jamais capable de lui procurer. Pire. Elle aime ça. Elle le veut. »

3,25/5

Où le trouver :

Amazon (ebook)

2 réflexions sur “Chronique n°955 : Connard et plus si affinités, Samantha Beltrami.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s