Chronique n°958 : Je te déteste de me troubler, Brune Lucas.

HARLEQUIN FRANCE
Collection &H
Sortie : 12 mai 2021
Prix ebook : 4.99

Résumé,

Des conneries, il en fait… mais craquer pour sa psy est de loin la pire !

Raphaël le sait : Maxine et lui n’appartiennent pas au même monde. Une psychologue guindée comme elle ne pourra jamais s’intéresser à un jeune rappeur de banlieue au passé torturé. Pourtant, depuis leur rencontre, pas un instant ne passe sans qu’il pense à elle. Son corps, aux courbes délicieuses, sa voix suave, véritable appel au vice… Tout chez elle le rend fou. Mais, si se rapprocher de Maxine est tentant, c’est aussi bien trop dangereux. Car Raphaël ne peut pas prendre le risque de perdre le contrôle en sa présence. Et encore moins la laisser découvrir le secret qu’il cache depuis des années, et qui le pousse à suivre une thérapie. Il doit se rendre à l’évidence, s’il veut avoir une chance de la fréquenter, il vaudrait mieux pour lui qu’elle ne l’apprenne jamais…

Ce qu’en pense Julie,

Nous découvrons ici le personnage de Maxine, une psychologue qui ne vît que pour son travail et son fils depuis qu’elle s’est séparée de son (ex)-mari. Elle aime son confort, peu paraître un peu froide, n’aime pas vraiment sortir, éviter de faire des choses trop « folles » et vît finalement sans grande folie. C’est une femme qui a la tête sur les épaules, qui ne cherche pas l’adrénaline. Elle veut juste remettre les choses en ordre dans sa vie et ne pas faire souffrir son fils ou elle-même. A coté d’elle, nous avons le personnage de Raphaël, un jeune homme qui est un peu l’opposé de Maxine. Il aime la musique et est assez connu comme rappeur. Mais c’est aussi un homme secret, mystérieux et perdu qui n’aime pas vraiment perdre le contrôle. Il semble néanmoins généreux et loyal et finalement on s ‘attache facilement à lui au fil des pages, lorsqu’on le découvre un peu plus.

L’histoire est sympa et plaisante à découvrir cependant je la trouve un peu trop rapide. Quelques pages supplémentaires et un peu plus de détails auraient été appréciable. Il manque certaines petites choses pour que l’histoire soit réellement incroyable à mes yeux. Je pense que vous voyez ce que je veux dire… ce petit plus, ces petits détails, qui font que l’on a un vrai coup de coeur. Par contre, l’auteure traite ici plusieurs problématiques et thèmes importants à travers nos deux héros, ce qui donne un réel dynamisme à l’histoire et c’est une des choses que j’ai trouvé le plus intéressant dans ce livre. De plus, nos personnages sont touchants, j’ai bien aimé découvrir leurs histoires personnelles et surtout ce que cache Raphaël depuis le début. On se concentre vraiment ici sur la relation entre nos personnages et leur évolution. C’est très axé sur la romance entre nos deux héros puis ensuite on retrouve le petit garçon de Maxine, leurs travails… etc Je n’ai pas eu de préférence entre nos deux héros, honnêtement je les ai aimé tous les deux et j’ai vraiment apprécié les voir s’attacher l’un à l’autre, s’attirer, douter, hésiter…

Je ne crois pas avoir déjà lu cette autrice mais c’est un bon début pour moi et je pourrais lire une de ses prochaines sorties avec plaisir. La plume est simple mais efficace, c’est vivant, addictif et facile à lire. Même si j’ai relevé quelques petits points légèrement négatifs, j’ai tout de même passé un bon moment avec cette histoire que j’ai trouvé touchante ! Les personnages sont attachants du début à la fin et finalement on est presque triste de les quitter à la fin de l’histoire…

Une très belle romance douce et plaisante ! Je recommande.

Service presse avec Harlequin France.

Citation :

« Nous n’éprouvons pas le besoin de parler. Certains moments de silence valent toutes les paroles. On est bien, l’un avec l’autre. Nous n’avons besoin de rien d’autre. Et rien d’autre ne compte à cet instant. »

4/5

Où le trouver :
Lien Amazon
Lien Fnac

Une réflexion sur “Chronique n°958 : Je te déteste de me troubler, Brune Lucas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s