Chronique n°963 : Perfect, Pauline Bilisari.

Librinova
375 pages
Date de sortie : 16 novembre 2020

Résumé :

On ne naît pas parfait. Le devenir est un travail de chaque seconde. Pour Madison, dix-huit ans, tout tourne autour de son désir de perfection. Se faire bien voir, réussir sa vie et tout contrôler sont les seules choses qui l’importent. Mais alors que chaque parcelle de son existence lui échappe peu à peu, elle se rend rapidement compte que la vie est bien différente des récits qu’on lui racontait étant enfant. Saura-t-elle faire face à ces nouvelles épreuves et remonter la dangereuse pente dans laquelle elle s’est engagée ? Pourra-t-elle résister à cet horripilant garçon qu’elle vient de rencontrer et qui ne cesse de la tourmenter ? Sera-t-elle sauvée, ou bien peut-être la vie en aura-t-elle décidé autrement ?

L’avis de Emy :

La perfection, c’est ce que Madison souhaite et dans tous les aspects de sa vie. Une perfection provoquant un contrôle strict pour l’atteindre. Mais dans la vie rien n’est parfait et ne se déroule comme on le veut et Madison va devoir l’accepter.

Madison est une personne qui s’est créée une carapace autour d’elle pour se tenir à distance des autres. Elle s’instaure un contrôle dans sa vie et refuse de relâcher le moindre effort. Je n’ai pas réussi à m’attacher à elle, c’est un personnage qui m’a paru trop égoïste je dirais. J’étais un peu agacé par instant.

On va voir au fil de la lecture l’évolution de Madison. Elle va apprendre petit à petit à lâcher prise, à ne plus être si centrée et obsédée par ce contrôle qu’elle tient tant à avoir. C’était intéressant de voir ce changement. Elle va aussi plus s’ouvrir aux autres, elle qui était si renfermée.

Liam m’a un peu laissé perplexe. Je ne sais pas trop quoi penser de lui pour être honnête.

Les personnages secondaires sont plutôt intéressants dans l’ensemble. Il y en a certains que j’ai moins apprécié, d’autres que j’ai assez aimé comme Taylor. Ils apportent vraiment un petit plus à l’histoire et certains possèdent une bonne construction.

J’aurai aimé avoir un peu plus de descriptions et de détails concernant certaines scènes, certains points de l’histoire. Ça m’a manqué un peu quelques fois.

L’auteure exploite des thèmes très difficiles tel que les troubles alimentaires, la pression sociale et de soi-même, le deuil. La plume de l’auteure est vraiment belle et bien. Elle nous transporte et nous emmène avec elle dans ce fil entre émotions, vérités, peur, amour et acceptation.

Concernant les rebondissements, je trouve qu’ils y en a justes comme il faut et ils sont assez bien placés dans la lecture

Ce qui est agréable aussi c’est de voir des citations dans la lecture.

Par contre par moment, j’ai eu un peu de mal avec le rythme. Certains passages on avance assez vite et d’autres sont un peu plus lent et long. Heureusement ça passe vite, mais je l’avoue quelque fois je voulais accélérer le rythme.

C’est vraiment une lecture qui m’a touché par ce qu’elle nous transmet. Alors oui, il y a quelques petites choses qui m’ont gêné mais cette histoire a aussi du potentiel ! Bravo à l’auteure pour son premier roman en tout cas, car elle a du mérite !

Je tiens à remercier l’auteure pour l’envoi de ce service presse et pour sa confiance !

« Et si je veux survivre dans ce monde de douleur, si je veux vivre, il va falloir lutter. Lutter jour et nuit. Me battre chaque seconde de ma vie. Et cela commence par surmonter le premier obstacle sur ma route. Si je m’arrête à chaque fois, je n’y arriverai pas, car il est encore long l’interminable chemin menant au bonheur. »

3/5

Où le trouver :

Amazon (broché)

3 réflexions sur “Chronique n°963 : Perfect, Pauline Bilisari.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s