Chronique n°967 : The Queen’s Council, Tome 1 : Rose rebelle, Emma Theriault.

Hachette
352 pages
Date de sortie : 12 mai 2021

Résumé :

« Et ils vécurent heureux à jamais » n’était que le début…

Belle a vaincu la malédiction, rendu à la Bête sa forme humaine et restauré le château au sein du royaume d’Aveyon. Mais nous sommes en 1789 et la France sombre dans la Révolution. 

Le feu du mécontentement brûle à Paris et ce n’est qu’une question de temps avant que la révolte n’atteigne Aveyon.

Belle, qui rêvait autrefois de partir à l’aventure à travers le monde, est désormais déchirée entre son passé  de roturière et son futur en tant que reine. 

Quand elle croise la route d’une magie très ancienne, que des voix la mettent en garde contre la destruction prochaine de son royaume, et que tous ceux qu’elle aime se retrouvent en danger, Belle n’a plus le choix :  elle doit prendre la place de reine qui lui revient, et sauver son peuple.

Une nouvelle série qui place les princesses Disney au pouvoir, épaulées par les esprits des reines du passé, une force mystique qu’on appelle la Voix de la Reine.

L’avis de Emy :

C’est une aventure qui attend Belle et aussi la Bête, alias prince Léo. On va suivre les personnages dans un périple où les obstacles vont survenir. Belle possède la même personnalité que dans le conte original, mais en même temps tout au long de la lecture on va la voir évoluer et s’affirmer encore plus. Son personnage m’a plu de suite. J’ai apprécié sa manièr d’être, son caractère et sa personnalité. Belle reste modeste, naturelle, forte et courageuse sans oublier de dire ce qu’elle pense. Elle doit faire face à son futur.

J’ai été quelque peu surprise par le personnage du prince Léo. Pour être honnête, je m’attendais à autre chose et ça m’a un peu rendu perplexe. Son personnage ne m’a pas convaincu, il m’a manqué quelque chose le concernant. Peut-être qu’avec plus de détails, j’aurai mieux apprécié et compris son personnage. Je suis déconcerté face à lui.

C’était très intéressant de retrouver l’époque de la révolution française. On est vraiment pris dans l’ambiance, dans l’univers de la Belle et la Bête, et en même temps d’être dans le XVIIIè siècle. C’était captivant et vraiment prenant.

Parlons aussi de la couverture qui m’a attiré dès le premier regard. C’est d’ailleurs ce qui a suscité mon attention.

L’écriture est fluide, c’est dynamique et agréable. L’auteure a écrit une histoire qui sait nous surprendre et qui est fidèle en même temps avec certains points au conte de base mais c’est aussi mature. La trame et l’intrigue de l’histoire sont bien ficelés, tout s’enchaîne de manière juste. Les rebondissements dynamisent la lecture et apportent du rythme. Sans oublier de cite les complots, les révélations, la magie et le suspense.

Je pense que ceux qui aiment les univers disney aimeront ce livre. Ici, nous ne sommes pas dans une réecriture de conte, mais plutôt une sorte de suite. C’est d’autant plus agréable et sympathique.

4/5

Où le trouver :

Amazon (ebook)

Amazon (broché)

6 réflexions sur “Chronique n°967 : The Queen’s Council, Tome 1 : Rose rebelle, Emma Theriault.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s