Critique de drama : Not Yet Thirty.

Autre titre : How to be thirty ?

Diffusion : Février 2021 – Avril 2021

Réalisateur : Oh Gi Hwan

Genre : Romance / Comédie / Drame.

Nombre d’épisodes : 15 épisodes.

Plateforme : Rakuten Viki.

Synopsis :

Not Yet Thirty est l’adaptation du webtoon Something About 30 de Hye Won.

Seo Ji Won est une jeune auteure de webtoons qui a décidé de se consacrer entièrement à son métier, préférant sa carrière à l’amour. Et son choix porte ses fruits : à 25 ans, ses œuvres sont déjà publiées. À présent âgée de 30 ans, c’est désormais une auteure reconnue, suivie par des lecteurs fidèles. Mais sa décision de tourner le dos à l’amour est de plus en plus difficile à assumer lorsque Lee Seung Yu, son premier amour datant du collège, est de retour pour bouleverser ses plans.

Les choses se compliquent encore quand le réalisateur Cha Do Hun, qui est chargé d’adapter à l’écran la série de Ji Won, se montre de plus en plus proche d’elle et semble vouloir nouer une amitié étroite.

Pendant ce temps, la meilleure amie de Ji Won, Lee Ran Ju, une ancienne présentatrice de télévision, a beaucoup de mal à s’adapter à la vie « normale » que lui impose sa nouvelle carrière. (Source : nautiljon.com)

L’avis de Emy :

Ce drama a été une bonne surprise !

Nous découvrons trois amies de 30 ans qui vont vivre ce cap de manière bien différente. Seo Ji Won qui est auteure de webtoon se consacre à son métier, mais lorsque son premier amour, Lee Seung Yu, réapparaît, peut-elle se laisser aller vers lui ? Son coeur dit oui, mais pour quelles conséquences ? Il y a Lee Ran Ju qui enchaîne les rendez-vous arrangés sans jamais laisser l’amour entrer dans son coeur, jusqu’à une rencontre qui la déstabilise. Mais elle jongle avec son travail et l’échec de son rêve de présentatrice. Peut-elle vraiment tomber amoureuse alors qu’elle ne le souhaite pas ? Et enfin, nous avons Hong Ah Yeong, patronne d’un bar qui a souffert d’une relation passée et qui souhaite juste que son établissement fonctionne. Peut-elle être heureuse avec seulement ceci ?

Trois femmes, trois amies qui vont former une équipe soudée, fidèle, présente les unes envers les autres. Elles vont se soutenir, s’aider. Une amitié forte entre ces trois femmes qui m’a touchée et qui m’a fait sourire car c’était tout simplement beau et touchant. Elles sont toutes attachantes.

Le personnage de Lee Seung Yu est un personnage qui est peu loquace en amour, il ne sait pas faire les bons choix et faire comme il le faut. C’est un personnage touchant, malgré qu’il blesse les autres sans le vouloir. C’est un personnage intéressant.

Je trouve que c’était une bonne expérience comme drama ça fait prendre conscience de plusieurs choses. A trente ans, doit-on avoir une vie de couple, doit-on avoir du succès au travail et viser haut, doit-on abandonner les rêves de la vingtaine, doit-on se consacrer au futur en oubliant le passé, peut-on espérer revivre sa jeunesse et ses amours, peut-on vivre en ne pensant qu’à nos sentiments ?

L’on découvre des personnages qui vont vivre leur vie en affrontant des fantômes du passé, des sentiments nouveaux, des obstacles à affronter qui vont bouleverser et faire chavirer leur vie. J’ai adoré découvrir ces trois femmes qui vont rire, pleurer, douter, se questionner, tomber amoureuse, s’énerver et apprendre.

Ce drama propose des leçons de la vie quotidienne. C’est un beau drama pour ce qu’il exprime, la maturité, choisir entre son coeur et sa raison, devenir plus forte et se faire confiance, lâcher prise ou encore faire face aux conséquences de ses mauvais choix. J’ai souris, j’ai été triste quelques fois pour elles.

Le drama porte très bien son nom car c’est clairement ça. C’est un apprentissage, une succession d’épreuves pour trouver qui l’on est réellement sans oublier nos rêves et nos sentiments.

Concernant, le casting, certains acteurs ne m’étaient pas inconnu. Je connaissais déjà Kang Min Hyuk qui incarne Lee Seung Yu, que j’avais vu dans The Heirs et You’ve Fallen For Me. C’était très plaisant de le voir dans un rôle principal. J’aime bien sa manière de jouer. Ce rôle lui allait bien. L’actrice Jeong In Seon qui joue Seo Ji Won, que j’ai découverte dans Laughter to Waikiki, se prête vraiment à son personnage. C’était plaisant de retrouver l’acteur Song Jae Rim que j’ai découvert dans Clean With Passion For Now, Thumping Spike et Secret Garden.

Ce n’était pas la fin que j’espérais, mais est-ce que ce n’est pas plus mal finalement ? Quand on y pense la fin est mature et ouverte à un futur plus propice.

C’est un drama à regarder si l’on veut une chouette pause et quelque chose qui soit à la fois mature, drôle et sympathique.

15/20

Bande-annonce :

Un peu de musique :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s