Chronique n°998 : Nos espoirs croisés, Iman Eyitayo.

Les éditions LEN
204 pages
Date de sortie : 10 juin 2021

Résumé :

« Il veut en finir, elle adore la vie… saboter un plan n’a jamais été aussi vital. »

Lorsque Debbie débarque dans l’école de commerce de ses rêves, elle ne désire qu’une chose : gagner son indépendance et vivre de grandes aventures.

De son côté, Camille est un étudiant asocial qui souhaite en finir, et pas n’importe comment : de façon propre, digne, et sans risque d’échec.

Il touche d’ailleurs au but, quand Debbie fait irruption dans sa vie.

Dès lors, pour l’un comme pour l’autre, plus rien ne se passera comme prévu…

Découvrez une rencontre explosive racontée à deux voix qui vous mènera tantôt aux rires, tantôt aux larmes.

L’avis de Emy :

C’était un bon roman, à la fois touchant et sincère !

On y rencontre Camille, un étudiant asocial qui souhaite en finir avec la vie. Il a tout prévu, seulement ça ne va pas se passer comme prévu quand Debbie débarque sur sa route. Elle chamboule tout et même son quotidien.

J’ai aimé découvrir les personnages, Camille, Debbie, Caleb et Kim. Ils sont très authentiques et j’ai tellement eu l’impression, durant ma lecture, qu’ils existaient que ça m’a fait bizarre quand j’ai refermé le livre. Camille est un personnage qui m’a bouleversé. Il m’a touché et je me suis attachée à lui. Tout comme je me suis attachée à Debbie. Ils sont intéressants, tout comme les personnages secondaires que l’on prend plaisir à rencontrer. J’ai assez apprécié cette petite équipe ! Tous apportent quelque chose aux autres.

On ressent des émotions durant notre lecture. On sourit, on est triste, on est touché, on a de la compassion, on est en colère. Il y a des révélations qui ne vont pas nous laisser de marbres, il y a de l’amitié forte et touchante, de l’amour sincère et beau.

Je ne connaissais pas l’auteure mais j’ai aimé sa plume. C’était fluide, très agréable et plaisant. On est tout de suite transporté et immergé dans l’histoire. L’auteure évoque des sujets durs et difficiles mais elle le fait d’une manière juste. C’est précis, c’est aussi évoqué avec une certaine délicatesse. Ça ne rend le tout que plus touchant et bouleversant.

Le fait d’avoir le point de vue de Camille et Debbie apporte beaucoup à l’histoire. Ça nous permet de rentrer encore plus dedans et de comprendre mieux les sentiments, les pensées de Camille et Debbie.

C’est une histoire qui m’a touché avec des personnages authentiques qui vont me manquer. Bien que je n’ai pas eu un coup de cœur, l’histoire m’a touchée et je vous recommande vivement cette lecture. Camille et Debbie méritent qu’on leur laisse une chance !

Je remercie les éditions LEN et l’auteur pour l’envoi de ce service presse.

« Samedi. Nous y sommes. Je ne sais pas ce qui m’a pris d’accepter sa proposition. Enfin, si : je ne voulais pas la vexer, au cas où elle serait suicidaire. A présent, je me dois d’honorer ma promesse, même si cela retarde mes plans. qui sont définis désormais. Je n’ai pas osé en parler sur mon blog, de crainte que quelqu’un devine ce que je prépare et essaie de me mettre des bâtons dans les roues. »

4,75/5

Où le trouver :

Amazon (ebook)

Amazon (broché)

Une réflexion sur “Chronique n°998 : Nos espoirs croisés, Iman Eyitayo.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s