Chronique : Mycélium, Christian Perrot.

Editions Octoquill
302 pages
Date de sortie : 15 septembre 2021

Résumé :

En 2030, la base lunaire permanente accueille ses premiers colons.

Un grand pas pour l’humanité.

Après quelques mois d’occupation, l’inquiétude se répand sur Terre : la base ne répond plus. Les tentatives de communication restent toutes sans réponse.

Pour tenter de comprendre les raisons de ce silence, la NASA déploie une équipe de secours, à laquelle elle intègre Moyah Bheret, la seule et unique enquêtrice cyborg. Grâce à ses compétences inédites, les ingénieurs de la NASA et le nouvel équipage pensent parvenir sans mal à identifier le déroulé des évènements.

Tous se trompaient.

Les prémices de la colonisation lunaire avaient déjà réveillé l’indicible.

L’avis de Emy :

Nous sommes en 2030, après avoir établie une base lunaire la Terre n’a plus de contact avec elle. Impossible de savoir ce qu’il se passe, il faut donc envoyer une équipe de secours. L’on découvre donc une équipe pour le moins intéressante avec à son bord, une enquêtrice cyborg, Moyah.

Le personnage de Moyah a beaucoup attisé ma curiosité et ma méfiance. Matthews est tout aussi sympathique et intéressant. Je les ai apprécié tous les deux, tout comme certains des personnages secondaires !

Nous avons deux personnages qui ont des différences mais qui s’entraident dans cette quête de la vérité et de cette quête de survie. Un duo qui m’a plu et qui nous réserve bien des surprises !

Un univers qui est proche, il ne faut pas l’oublier et qui nous fait prendre conscience de certaines choses. Faut-il s’aventurer dans des lieux dont on a peu d’information, sans se méfier ? La technologie prend une place de plus en plus importante, mais ne devrait-on pas ralentir un peu ? Tenter de reprendre le contrôle de nous, humains que nous sommes, et de prendre une distance morale avec la technologie ?

Un roman qui est percutant, terriblement prenant il faut l’avouer. Je n’ai pas du tout vu le temps passer au cours de cette lecture. J’étais prise dans l’histoire et je ne voulais pas poser le livre sans découvrir ce qu’il nous réservait.

L’auteur a une plume fluide qui nous plonge tout de suite dans l’ambiance à la fois mystérieuse et sombre. Nous nous posons des questions, on veut des réponses, on réfléchit, on analyse. On a envie de comprendre ce qu’il se passe, de connaître tous les secrets. C’est parfois pesant, stressant, effrayant ! 

Une bonne lecture qui joue avec les codes de la science-fiction et ceux des romans d’anticipation. Si vous aimez tout comme moi ce genre alors lancez-vous, vous aimerez cette lecture !

Je remercie les éditions Octoquill pour l’envoi de ce service presse.

Demeuré à l’écart car inexpérimenté dans les travaux en cours, Matthew s’enivrait du spectacle l’environnant. Jamais il n’aurait songé marcher un jour sur le satellite naturel de la Terre. Tout lui paraissait merveilleux, du sol couvert de poussière grisâtre, à la voûte céleste où les étoiles brillaient de leur éclat fixe en entourant le ballon bleuté terrestre, en passant par l’horizon légèrement surélevé puisque le module avait aluni dans la grande cavité d’une antique météorite ayant frappé la surface. À quelques dizaines de mètres de distance, il apercevait l’entrée de la première base lunaire construite par l’homme. Il ne pouvait encore savoir ce qui les attendait à l’intérieur, pourtant, il appréciait d’être présent. Bien que le fait même de sa venue tînt d’un vulgaire concours de circonstance.

4/5

Où le trouver :

Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s