Chronique : Un Noël presque noir, Sophie Tremblay.

Résumé :

Reprendront-ils goût à la vie ensemble ?

Béatrice déteste Noël.

Depuis qu’elle a appris la trahison de son petit-ami devant toute sa famille, elle fuit cette fête comme la peste et se mure dans la solitude. Ne parvenant pas à se détacher du passé, elle est incapable de faire face à toute forme de nouvelle relation.

Thomas souhaite se recentrer sur sa vie, raison pour laquelle il a emménagé à Montréal. Pourtant, perdu au milieu de la grande ville, il se sent plus seul que jamais. Il aimerait devenir ami avec cette intrigante voisine. Cependant, il devra redoubler d’inventivité pour attirer son attention.

Et si leur rencontre, à quelques semaines de Noël, changeait tout ?

L’avis de Emy :

Une romance de Noël pour le moins originale, très réaliste et tout simplement belle.

Béatrice déteste Noël et on ne peut que comprendre pourquoi quand on en découvre la raison. C’est une jeune femme qui a été brisée par sa précédente relation avec la trahison qu’elle a subit et l’humiliation. Bien que le temps passe, c’est toujours présent dans son coeur et son esprit. Elle s’est éloigné de sa famille, des hommes en général et est devenu une célibataire avec une forte volonté. J’ai apprécié son personnage. Elle est vraiment sympathique, très intéressante et attachante. Béatrice possède un naturel, une gentillesse et une personnalité touchante. Elle a souffert et ne veut plus souffrir, mais c’était avant de croiser ce nouveau voisin, Thomas.

Thomas est un jeune homme, lui aussi, blessé. Il n’a pas été épargné par sa précédente relation. Il a débarqué dans cette grande ville pour s’éloigner, pour se reconstruire. J’ai apprécié son personnage qui est extrêmement touchant. Il a une part de fragilité en lui qui nous touche de suite. C’est un personnage intéressant auquel on s’attache. Il a peu confiance en lui, mais il est à l’écoute, gentil et attentionné.

J’ai trouvé que les personnages étaient bien travaillés et approfondis. Ils ont une psychologie poussée qui les rendent réalistes. Ils sont ordinaires comme vous et moi, mais ils sont en même temps authentiques ! Béatrice et Thomas vont, ensemble, se reconstruire, revivre, s’ouvrir à nouveau au monde. Et c’est tout simplement beau de voir cette évolution chez deux êtres qui ont souffert.

Je ne connaissais pas l’auteure, mais je suis curieuse de ses autres écrits. Ici, elle nous fait voyager au Québec. On est littéralement pris dans l’ambiance entre expressions locales qui m’ont souvent tiré un sourire, traditions et décors si bien décris et réalistes qu’on pourrait s’y croire.

Sophie Tremblay a une plume vraiment très jolie. Elle est agréable à lire, tout en étant fluide sans oublier qu’elle nous transmet des émotions. De plus, l’auteure s’exprime sur des sujets parfois durs et elle le fait avec justesse et précision. Elle met en avant des sujets tabous de notre société et je trouve que c’est une bonne chose. Je ne vous dirais pas c’est quoi, c’est à vous de le découvrir.

J’ai frôlé le coup de coeur avec cette romance de Noël et j’espère que vous lui laisserez une chance car c’est un roman prometteur, réaliste et sincère avec deux êtres incroyables.

Service presse avec Stories by Fyctia.

Citation :

« Ça fait trois ans que j’ai ouvert les yeux. Autrefois, je pensais que Noël était une fête joyeuse, rassembleuse, extraordinaire ; j’étais comme tous ces enfants regardant des films des temps des fêtes. Pourtant, ce n’est qu’un côté de la médaille, et le revers n’est pas reluisant. Les personnes âgées seules dans les résidences pour aînés, se décomposant dans leur lit ; les sans-abris recroquevillés dans des rues vides, dépourvues de vies humaines ; les travailleurs de la santé suant sang et eau tout le réveillon de Noël, sauvant des vies alors que d’autres s’empiffrent. »

4,5/5

Où le trouver :

Amazon

4 réflexions sur “Chronique : Un Noël presque noir, Sophie Tremblay.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s