Chronique : Playing with fire, LJ Shen.

Sortie : 3 novembre 2021
Prix ebook : 9,99 €
Prix papier : 17,90 €

Résumé,

Elle  : reine de lycée déchue, rescapée d’un incendie, déteste son reflet dans le miroir,
West et la vie en général.
Lui  : bad boy le plus populaire du campus, addict aux combats clandestins,
écrase tous les cœurs sur son passage.  

Depuis que West St. Claire, le mec le plus populaire du campus, a été embauché pour travailler avec elle dans ce minuscule food-truck, Grace a de plus en plus de mal à garder son sang-froid. Car West est dangereux, libre, imprévisible, et son charme magnétique lui rappelle tout ce qu’elle a perdu depuis l’accident. Pire, on dirait qu’il fait exprès de se balader torse nu et de la provoquer pour la pousser à bout… Mais, dans les couloirs de la fac, c’est une tout autre personne et il ne lui adresse même pas la parole. Alors, si elle ne veut pas se brûler les ailes, Grace va devoir rester de glace…

Ce qu’en pense Julie,

J’ai déjà eu l’occasion de lire l’autrice avec plusieurs de ses livres dont évidemment la saga Sinners mais aussi la saga All Saint High. Donc lorsque j’ai vu qu’elle sortait un nouveau livre, je ne pouvais que le lire et découvrir ce qu’elle nous avait concocté cette fois ci.

Ici, nous découvrons le personnage de West St. Claire, jeune homme populaire que toutes les filles adorent. Torturé, travailleur, libre, charmant et un peu dangereux, c’est le bad boy par excellence. À côté de lui, nous avons le personnage de Grace. Une jeune femme qui ne cesse de penser à la « elle d’avant » qui vît finalement un peu dans le passé mais qui est aussi une vraie bosseuse et une battante. C’est une femme courageuse et avec un sacré caractère.

Ce livre ne déroge pas à la règle des livres de l’autrice habituellement, nous retrouvons son style et son univers que j’aime tout particulièrement. Ici, on a vraiment deux héros complexes, torturés, hésitants, sombres et qui ont un vrai passé et une vraie histoire. Franchement, comment ne pas ressentir de la compassion et un peu de tristesse pour ces deux personnages ? Dès le début ils ont su me toucher et jusqu’au bout. J’avais tellement envie de les voir heureux, de les suivre dans leur évolution mais surtout si j’aurai pu… j’aurai volontiers été les aider, leur donner un petit coup de pouce, je ne sais pas, j’avais vraiment envie d’être moi aussi dans l’histoire pour les accompagner dans leur reconstruction et évolution. Il est donc évidement qu’ils m’ont beaucoup touché, Grace comme West et je dois bien dire que je suis triste de les avoir quitté. C’est un duo qui restera dans mon coeur et ça c’est sûr. Parce que même si West peut se montrer un poil pénible et arrogant par moment, on ressent clairement que c’est son histoire et ce qu’il vît qui le fait réagir ainsi. Il en est de même pour Grace qui n’a vraiment pas eu la vie facile et qui subit encore aujourd’hui… mais aussi, elle a vraiment besoin d’accepter la personne qu’elle est maintenant et je l’ai trouvé très attachante face à cette partie de sa vie.

LJ Shen traite à travers ce livre de nombreux sujets tel que l’acceptation de soi, la confiance en l’autre et le pardon. Vraiment, ce livre est fort, bouleversant, poignant et addictif ! Je dois bien avouer que j’ai lu ce livre bien trop rapidement mais une fois lancée, je n’ai pas eu le courage de le poser pour vaquer à mes occupations. L’autrice m’a fait ressentir tout un tas d’émotions et de sentiments divers qui m’ont presque fait verser quelques larmes parfois mais aussi donné le sourire à d’autres.

La romance entre nos deux héros est intéressante, pas trop rapide mais surtout plaisante à suivre. Nos personnages adorent se lancer des piques, s’attirer et se repousser. Mais on voit au fil des pages qu’ils se font aussi grandir mutuellement pour devenir meilleur et pour s’accepter tel qu’ils sont aujourd’hui.

Est-ce que je vous recommande ce livre ? Carrément ! Ce n’est pas une romance mignonne et toute simple, c’est une romance à la LJ Shen, quoi qu’un peu plus tranquille que certains de ses autres livres, avec des personnages imparfaits, attachants, courageux et une histoire belle et touchante.

Service presse avec Harlequin France. (et Netgalley)

Citation,

« – Y a manifestement que des conneries qui sortent de ta bouche, rétorqua West d’une voix devenue glaciale et mordante. 

J’avais visiblement touché un point sensible. 

– Elle sortiraient de mon cul qu’elles seraient toujours plus sensées que ce qui sort de ta bouche, grognai-je. »

5/5

Où le trouver :
Lien Amazon
Lien Fnac

3 réflexions sur “Chronique : Playing with fire, LJ Shen.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s