Chronique : Baldwin girls, tome 1 : de l’espoir pour Noël, Emma Dos Santos & Manon Viet.

Sortie : 30 octobre 2021
Prix ebook :
6,99 €

Résumé ,

Après la mort de Tom Baldwin, le mari d’Adelia et père d’Ollie, mère et fille tentent de se reconstruire à Chicago. Alors qu’Ollie se retrouve coincée à tutorer le cancre de son établissement, et décide de percer à jour qui est ce mystérieux garçon, le cœur d’Adelia balance entre deux des clients de son café, que tout oppose. 

Au fil du mois de décembre, les filles Baldwin découvrent que parfois, les apparences dissimulent des secrets inattendus et des blessures plus profondes.

Ce qu’en pense Julie,

Lorsqu’on m’a proposé cette lecture et que j’ai lu le résumé j’ai tout de suite été tenté. En plus d’être sympa, ça semblait être une lecture rapide et de saison donc je n’ai pas vraiment hésité à accepter !

Nous découvrons ici les personnages de Ollie et d’Adelia. Ollie est encore au lycée et est une bosseuse qui a des projets d’avenir. Elle est passionnée de dessin, est assez sérieuse mais est aussi une fille forte avec son petit caractère. À ses côtés, nous rencontrons aussi Aleksander Lavrov… un garçon de sa classe un peu pénible et pas très appréciable au début. Il est souvent absent, n’a pas très bonne réputation mais elle va devoir l’aider si elle veut avoir sa lettre de recommandation… sauf que tout ne va pas se passer si simplement. À côté d’elle, nous avons donc comme je le disais Adelia, la mère d’Ollie. C’est une femme courageuse, intéressante et qui ne cherche que le bonheur de sa fille depuis le décès de son mari. Je l’ai apprécié dès le début, elle semble douce, simple, bonne vivante et gentille. Avec elle, nous aurons aussi les personnages de Alfie et Clark.

On avance dans le livre avec des petits chapitres courts, bien écrit et bien travaillés. L’histoire est intéressante, les personnages aussi et en plus, ils sont super attachants ! De plus, ça s’enchaîne assez bien, l’écriture est fluide, facile et addictive. On ne voit pas forcément la différence d’écriture, du moins ce n’est pas flagrant, et c’est très bien je trouve. Tout s’enchaîne facilement et rapidement, aussi on est pris très vite dans l’histoire des personnages que l’on suit dans leur quotidien et on a pas vraiment envie de la lâcher.

Franchement, nous entrons dans la dernière ligne droite avant les fêtes de fin d’année et ce petit livre assez court est parfait pour la saison et les quelques jours d’avant Noël. Il nous mets carrément dans l’ambiance des fêtes mais nous donne aussi le sourire. Ce livre est pour moi un petit bonbon, doux, plein de bonne humeur, d’espoir et de joie ! On ressort de cette lecture avec une sensation de bonheur et d’apaisement tellement c’est chaleureux et doux. Je pense donc que cela peut plaire au plus grand nombre surtout si vous êtes fans de lectures de Noël : ça serait vraiment dommage de louper ce livre, pour ma part, je suis ravie d’avoir eu la chance de découvrir « De l’espoir pour Noël ».

*Service presse via simplement pro. Merci aux autrices pour l’envoi.

Citation,

« — Rassurez-vous, vieillir n’est pas si terrible. Quelqu’un a dit que c’était obligatoire, mais que grandir était un choix. À voir votre bonnet rayé, vous appliquez déjà cette philosophie.
Et ça vous réussit plutôt bien, ajoute-t-il (…). »

4,75/5

Où le trouver :
Lien Amazon

Une réflexion sur “Chronique : Baldwin girls, tome 1 : de l’espoir pour Noël, Emma Dos Santos & Manon Viet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s