Chronique : Enfer au paradis, Loraline Bradern.

Auto-édition
651 pages
Sortie : 27/12/2021

Résumé :

Ses études à peine terminées, la pétillante Élise compte bien profiter de ses derniers moments d’insouciance en s’offrant des vacances de rêve à Bali.

Aymeric, homme blessé et tourmenté, s’y réfugie aussi quelques semaines pour réfléchir à son avenir.

Ils n’étaient pas faits pour se rencontrer et encore moins se supporter… pourtant, l’île des Dieux semble absolument vouloir les rapprocher.

Alors qu’Aymeric ne recherche que la tranquillité et la solitude, son chemin ne cesse de croiser celui de cette agaçante jeune femme.

Au fil de leurs péripéties touristiques, entre attirance et accrochages, Aymeric et Élise se cherchent sans se trouver.

Mais lorsque l’Impensable survient, ils n’ont plus le choix. Ils doivent unir leurs forces pour survivre aux dangers qui les menacent.

Quand l’Enfer s’invite au Paradis, même les sentiments se déchaînent…

L’avis de Emy :

Deux personnes, une rencontre pour le moins… rocambolesque ! Ce voyage à Bali est l’occasion pour Élise de profiter un peu et Aymeric y va pour réfléchir. Entre eux, il y a des piques, de l’humour, une attirance.

Élise était terriblement attachante. Je me suis identifiée à elle très facilement. Elle a un charme fou et sa maladresse nous donne le sourire et des fou rires. Élise m’a touché. J’ai adoré la découvrir, la voir évoluer tout au long du récit. Elle a une personnalité géniale, j’ai envie de dire. Élise a du caractère, elle sait mordre et montrer les dents. Sa franchise et son répondant m’ont plu !

Puis, il y a Aymeric, que dire… Ce personnage est saisissant et surprenant. Il m’a énormément touché. C’est un personnage tourmenté par son passé au caractère d’ours mal réveillé au premier abord mais qu’est-ce que j’ai aimé le découvrir au travers les pages.

Mon cœur a vibré avec eux, c’était si fort et intense. Et comment dire… Loraline Bradern aime nous faire souffrir mais aussi faire souffrir ses personnages pour nous délivrer une histoire exceptionnelle, authentique et magnifique, j’ai aussi envie de dire ! J’ai rit car avec Élise, Aymeric et leurs péripéties, on ne peut que rire. J’ai aussi pleuré ! Je suis passée par tous les états alors merci Loraline Bradern pour ce moment aux côtés d’Élise et Aymeric. J’ai passé un moment incroyable avec eux, bouleversants et prenants !

Wouah ! Et wouah tout simplement haha !!! J’ai littéralement été transporté aux côtés de ces personnages, j’ai été transporté dans les décors. On voyage, il suffit de fermer les yeux pour s’y croire avec des descriptions détaillées ! C’était si addictif que j’ai eu énormément de mal à faire des pauses dans ma lecture, car je ne cessais d’y penser. Loraline Bradern m’a conquise une nouvelle fois avec sa plume toujours aussi belle, aussi plaisante à lire et aussi porteuse d’émotions. Un tel vivant se dégage de ses écrits !

C’est donc un coup de cœur pour moi et c’était un pur bonheur de retrouver l’écriture de Loraline Bradern. Si vous n’avez pas encore découvert l’autrice et ses livres, dépêchez-vous car vous ratez quelque chose d’intense et de passionnant !

«  Je suis maudite avec ce type, c’est pas possible ! Il a fallu qu’il assiste à ma cascade improvisée. Foutu karma ! Bien que je ne parle pas les langues des passagers qui m’entourent, je n’ai aucune difficulté à décrypter leurs murmures. Dans le meilleur des cas, ils sont compatissants. Dans le pire, ils sont moqueurs. J’avoue qu’il y a de quoi. Ce n’est pas tous les jours que l’on voit une nana se ramasser comme une merde, simplement parce qu’elle n’a rien trouvé de mieux que de s’emplacarder des portes automatiques trop lentes à se déclencher ! Et devant pas moins d’une centaine de personnes ! Punaise, il n’y a qu’à moi que ce genre de connerie arrive. »

5/5

Où le trouver :

Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s