Chronique : Eros, tome 1 : à travers ses yeux, Laurine Boireau.

JDH
224 pages
Sortie : 08/03/22

Résumé :

« L’amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l’âme. » William Shakespeare Taesong a perdu la vue dans un accident de la route. Il pense qu’il ne trouvera jamais l’amour, mais le destin en a décidé autrement. Au coeur de la Corée du Sud, partez avec Taesong et sa bande d’amis, à la conquête du bonheur, de la liberté, et bien sûr, de l’amour avec un gigantesque A. Mais méfiez-vous, même dans le plus joli des bouquets, il ne nous est pas impossible de tomber sur une fleur plus fanée et abîmée que les autres… « Je me ferai un plaisir de perdre la raison à tes côtés, Taesong. ─ Et moi, je me ferai un plaisir de la perdre à cause de toi, Jongguk. »

L’avis de Emy :

Une bonne découverte où j’ai pris plaisir à lire !

Nous rencontrons Taesong qui au cours d’un accident perd la vue. C’est un personnage très touchant pour lequel j’ai eu beaucoup de compassion. Il doit se reconstruire sans l’un des sens, il doit apprendre à faire avec. Je me suis tout de suite attachée à lui, à sa personnalité, à sa manière d’être. Taesong est un personnage qui ne nous laisse pas indifférent.

Quand sa route croise celle de Jongguk, Taesong ce remet à avoir de l’espoir. Si j’ai aimé suivre Taesong, j’ai autant aimé suivre Jongguk. C’est un personnage qui m’a surprise et prise au dépourvu je dirais.

Ce duo est incroyablement beau ! C’est le mot qui les qualifie le mieux : beau. J’ai beaucoup apprécié ce que l’auteure voulait transmettre et j’ai été ému.

J’ai adoré découvrir tous les autres personnages aussi. Tous ont des personnalités différentes, authentiques, un peu folles, excentriques. Il y a de la diversité dans leur caractère et chacun apporte un petit quelque chose à ce premier tome.

Je suis une grande fan de la Corée du Sud alors j’ai été juste comblée de voyager là-bas durant quelques heures !

Bravo à l’auteure pour son premier roman. Elle a une plume plaisante à lire. Elle a su me transporter aux côtés de ces personnages qui sont travaillés et soignés. Nous avons de l’humour, de l’amour, de l’amitié, de la bonté et des émotions. De plus, l’auteure aborde des thèmes durs mais elle sait apporter une douceur et une fraîcheur qui fait du bien tout simplement.

J’ai juste envie de vous de croire en vos rêves et de laissez une chance à cette histoire parce que j’ai aimé la lire.

Je remercie les éditions JDH pour ce service presse et pour leur confiance.

4,5/5

Citation :

— Tu vas me coûter une fortune entre ton palais délicat et tes vêtements de luxe ! Pourquoi j’ai rencontré un aveugle avec autant de goûts de marque ?
— Parce que je suis le meilleur.

Où le trouver :

Amazon

JDH éditions

Une réflexion sur “Chronique : Eros, tome 1 : à travers ses yeux, Laurine Boireau.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s