Chronique : La vérité nue, Vi Keeland.

Prix ebook : 5,99 €
Sortie : mars 2021

Résumé,

C’était un lundi comme les autres. Jusqu’à ce que le big boss me demande de faire une présentation pour un futur client. Après deux ans à marcher sur des œufs au travail à cause de ma bourde, cette occasion de faire bonne impression devant les associés était une chance à saisir. Ou du moins, je le croyais… Jusqu’à ce que, en entrant dans la salle de réunion, je heurte de plein fouet l’homme que je devais tenter de convaincre. Mon café s’est renversé, mes dossiers ont dégringolé sur le sol et j’ai failli perdre l’équilibre. Et encore, ce n’était pas le pire. Parce que l’homme somptueux baissé devant moi, qui me regardait comme s’il voulait me dévorer vivante, n’était autre que mon ex, Gray Westbrook. Un homme que j’avais enfin réussi à laisser derrière moi. Un homme que mon cœur méprisait… sans que mon corps n’ait reçu l’information, apparemment. Un homme charismatique, sûr de lui et follement sexy. Tour de force, j’ai réussi à effectuer ma présentation sans prêter attention à son regard intense. En revanche, j’ai échoué lamentablement à ignorer les propos salaces murmurés à mon oreille, juste après. Mais enfin, il était hors de question que je lui donne une autre chance, surtout maintenant qu’il était l’un de nos clients… n’est-ce pas ?

Ce qu’en pense Julie,

Nous découvrons ici le personnage de Gray, un jeune homme qui vient de sortir de prison après 3 ans là-haut. Il cherche à se reconstruire et à retrouver une plus stable, mais surtout il souhaite retrouver Layla. Après leur rencontre en prison, il ne l’a jamais oublié, comment aurait-il pu ? Gray est donc un jeune homme têtu, charismatique, bosseur, généreux, qui sait ce qu’il veut mais qui a dû mal à laisser le contrôle à d’autres personnes. Il est d’un naturel gentil et bienveillant, un peu arrogant sans l’être de trop non plus. Il est plutôt basique mais il ne m’a pas déplu, bien au contraire. A côté de lui, nous avons Layla, une jeune avocate très douée dans son métier qui est d’ailleurs une véritable passion. Elle est blessée par ce qu’il s’est passé avec Gray et elle a donc décidé d’essayer d’avancer et de laisser cette histoire derrière elle… enfin c’est ce qu’elle pensait. Car dès qu’elle va le revoir, plus rien ne sera jamais comme avant. Ses sentiments vont l’a perturbé, la faire hésiter, la faire douter mais également l’amener à vivre l’amour comme elle ne l’a jamais vécu. C’est un personnage assez sympa mais un peu « pénible » sur la durée. Je trouve qu’elle a dû mal à savoir ce qu’elle veut, à évoluer et à faire à nouveau confiance. Cependant, j’ai apprécié le duo qu’elle forme avec Gray et je trouve que leur histoire mérite réellement une fin heureuse.

S’il y a un personnage que j’ai vraiment apprécié c’est Etta qui apporte un vrai plus à l’histoire. Elle joue les entremetteuses, elle nous raconte ses anecdotes et franchement je me suis tout de suite attachée à elle. Aussi, elle apporte un vrai soutient à Gray mais aussi à Layla au fil des pages.

Ce n’est peut-être pas le meilleur livre de l’autrice mais quelle plaisir de la retrouver et de pouvoir découvrir à nouveau une jolie romance. C’est une histoire assez simple ici mais avec beaucoup d’amour (à tous les niveaux), d’attirance mais aussi d’amitié.

On retrouve l’écriture de Vi Keeland, le côté sexy, addictif et envoutant que j’aime tant dans sa plume. C’est toujours un vrai régal car c’est mignon, dynamique et ça se lit vraiment bien. C’est sans prise de tête, très rapide et facile à lire et ce n’est pas forcément une romance super originale mais elle a son petit truc qui fait qu’on passe un bon moment et qu’on apprécie vraiment notre lecture. Je vous conseille donc si vous êtes fans de Vi Keeland ou que vous recherchez une romance facile, rapide, qui ne vous prends pas la tête et où les personnages sont attachants. Ce fût une bonne lecture dans sa globalité pour moi.

Citation,

« — Et un crumble aux pêches, si tu passes par l’épicerie et achètes quelque chose pour moi.
— Etta, je suis prêt à cambrioler un magasin entier si c’est pour un gombo et un crumble aux pêches!
— Mon petit bonhomme… C’est peut-être un peu tôt pour ce genre de plaisanterie. Je te rappelle que tu viens de sortir de prison….
Je ris. »

4/5

Où le trouver :
Lien Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s