Chronique : Les Bonnes Âmes, Lionel Ros.

LIBRINOVA
Sortie : 15 mais 2022
Prix ebook : 5,99 €

Résumé,

Du haut de son humanité minérale, Notre-Dame de Paris veille.

Dans le monde des Bonnes Âmes, les vies s’entrecroisent comme les lames du tarot.

D’abord seules au monde, elles se découvrent, s’attirent ou se repoussent. Un peu à la façon du destin, leurs cartes sont distribuées par les vents porteurs, ou contraires ; avec comme axe inébranlable, l’humanité des Hommes et celle des anges humains.

Cette saga retrace la vie de personnages dans leurs allégories, petites misères et grands bonheurs. Alors, on s’aperçoit que toutes ces vies ne font qu’une.

Malgré les intempéries de l’âme et les trous d’air, ce qui unit ces héros, c’est leur quête d’amour.

Ce qu’en pense Julie,

Nous allons découvrir ici plusieurs personnages et les suivre dans leur vie, leur quête… leur histoire ! Dans le monde des Bonnes Âmes, les personnages semblent seuls et différents… et pourtant, ils ne sont pas si éloignés que ça, bien au contraire. Puisque toutes ses vies, ses âmes, sont liées ensemble et tout particulièrement par l’amour, par leur quête de l’amour.

On a ici un livre très poétique et j’ai trouvé ça vraiment apaisant à lire. Dès le début, j’ai su que ça allait me plaire et je ne me suis pas trompée… c’était vraiment intéressant, en toute simplicité et surtout différent de ce que je lis au quotidien. Ce livre est aussi percutant à sa manière, au fil de l’histoire. Ce que j’ai le plus apprécié est donc l’écriture car c’est doux, plaisant, touchant mais aussi fluide et facile à lire malgré le côté poétique qui peut parfois faire peur à certains lecteurs (dont j’ai fait partie étant un peu plus jeune). C’est donc une plume que je continuerai à suivre avec plaisir.

Il peut paraître un peu long à lire mais finalement je pense que c’est juste un livre qui se déguste doucement et tranquillement… sans rapidité, avec envie et douceur. J’ai pris mon temps à découvrir cette jolie histoire, ce voyage dans le temps et ce fût original et dépaysant. Je pense donc que c’est un très bon livre qui peut plaire à un certain type de lecteurs et s’il vous tente : allez y vraiment !

Je finirai par la phrase écrite sur la couverture : « Ce qui compte, ce n’est ni le départ ni l’arrivée. Ce qui compte, c’est le voyage. » Et je pense effectivement que cette phrase résume merveilleusement bien le livre car il gravite autour de l’amour, le destin, le voyage, l’amitié et d’autres thèmes.

*livre reçu dans le cadre du jury des lecteurs librinova.

Citation,

« Les traits tirés après le combat d’une vie entre la raison et la passion, il se vêtit sans s’en rendre compte et descendit l’escalier dans une volonté très terre à terre. Se libérer, s’affranchir de la peur et de son propre déshonneur. L’amour propre n’a rien à faire avec les sentiments. Il s’y ennuie. »

4,25/5

Où le trouver :
Lien Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s