Chronique : Astro N/F, tome 1, Violaine Janeau.

Explora
Sortie : 22 mai 2022

Résumé :

En 2165, le monde déplore une baisse drastique de la fertilité, et la seule perspective de sauver l’humanité réside en la colonisation d’une nouvelle planète. Daphné Niels, une non-fertile tatouée d’un N, prend place à bord de l’Avenir, un vaisseau en quête de la terre promise, dont l’objectif est de préserver les derniers féconds, les F.

Alors que l’astronef erre dans l’univers, Daphné perd espoir et se réfugie dans l’alcool pour oublier son statut et fuir sa sœur et ses neveux, qui lui rappellent ce qu’elle n’aura jamais.

Mais lorsqu’elle part en reconnaissance sur la planète GreenWay, sa rencontre avec Alexander Perkins, un fertile haut gradé, ébranle toutes ses convictions… Si elle se désespère de ne pas pouvoir avoir d’enfant, apparemment, d’autres ne conçoivent pas de sacrifier leur corps au service d’une humanité sur le déclin.

Et si cette découverte sonnait le glas de la révolution ?

L’avis de Emy :

Nous sommes en 2165, l’humanité est menacée par une baisse de la fertilité. Le monde se divise entre les fertiles appelés, F, et les non fertiles appelés N. Daphné est une N et se désespère de ne pouvoir avoir d’enfants comparé au reste de sa famille qui sont F. Afin de coloniser une nouvelle planète, des F sont emmenés dans le but de faire perdurer l’humanité. Daphné fait partie de l’équipage pour y travailler. C’est durant la reconnaissance de la planète GreenWay qu’elle rencontre Alexander, un fertile haut gradé.

C’était intéressant de suivre les personnages qui pensent différemment de ce que la société souhaite. Ça nous amène à réfléchir sur plusieurs choses : est-ce que l’on doit suivre ce que la société oblige même si l’on ne le souhaite pas ? Doit-on avoir des enfants quoiqu’il arrive et autant que possible ? Peut-on écouter ses envies dans une société qui met la pression ? L’univers pourrait ne pas être si loin que ça quand on y pense. Ça fait réfléchir sur certaines choses qui sont déjà présentes autour de nous. Cette espèce de monde avec une sorte de dictature où les naissances doivent affluer. Où la pression concernant le sort de l’humanité est présente.

Daphné souffre de sa condition de ne pouvoir avoir d’enfant. C’est un personnage assez curieux et plaisant à suivre. Elle a des failles, des défauts. Elle est authentique. Pour ce qui est de Alexander, il a éveillé mon attention et j’ai hâte d’en voir plus. Il a des idées différentes et des valeurs qui pousse à la réflexion.

J’attends de voir ce que donne la romance dans le second pour me prononcer car je dois avouer que je n’ai été très emballé pour le moment.

L’auteure a une plume tout à fait sympathique à lire. C’est fluide. On est facilement transporte aux côtés de Daphné et de ce qui l’entoure. L’univers m’a plu par son originalité. On ne voit pas les pages défiler avec les nombreux rebondissements. L’action est là, l’intrigue attise notre curiosité et de multiples questions, le tout avec une romance.

Un premier tome plutôt prometteur et qui donne envie de connaître la suite !

Je remercie les éditions Explora pour l’envoi de ce service presse. (Via NetGalley)

Citation :

« J’vais te ramener. Je ne t’abandonnerai pas. »

Il ne ment pas.

Je sais à cet instant précis qu’il est capable d’être dans l’univers à mes côtés jusqu’à ce que nos astronefs s’arrêtent. Je sais que je peux lui faire confiance. Il ne me quittera pas, quoi qu’il arrive.

3,5/5

Où le trouver :

Amazon

Une réflexion sur “Chronique : Astro N/F, tome 1, Violaine Janeau.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s