Chronique : Cinquante-deux reflets, Pierre Thiry.

Date de sortie : 28 octobre 2022

Résumé :

Dans ce livre, dialoguent des structures, des décors, des actions, des personnages. Ce recueil est donc une scène où se succèdent quatre mouvements ou plutôt quatre chapitres intitulés Miroitements (1), Décors (2), Danses et rythmes (3), Aux risques du vent (4). Miroitements est ici à comprendre comme l’impression générale laissée sur la rétine de l’oeil, ou comme un rassemblement de divers tableaux enregistrés par la surface sensible d’un papier photographique. Ici, c’est la forme textuelle du « triple triolet » qui joue le rôle de support. Le premier chapitre de ce recueil est à lire comme une matière de structures de fictions à développer, à penser ou à rêver. Décors (2) est à entendre comme une réserve de lieux, d’accessoires, de paysages, de fonds d’image, d’espaces. Le deuxième chapitre vise à offrir de nouvelles scènes de tournages à l’imagination du lecteur. Les deux derniers chapitres offrent quant à eux un répertoire d’actions et une galerie de personnages. Ce livre est aussi un recueil de poésie. Il se rythme avec cette antique et belle question: Qu’est-ce que la poésie ? Une cadence de triple triolet traverse l’ensemble de ces pages. À chaque lecture d’apporter la substance d’une voix nouvelle à cette matière textuelle.

La préface de ce recueil a été rédigée par Christian Robert, auteur de fables et de nouvelles, ancien professeur de lettres et coauteur (sous le pseudonyme de Robert Vincent) de plus d’une dizaine de romans policiers déjantés.

L’avis de Emy :

Un beau recueil à découvrir !

Le recueil est divisé en quatre parties et les poèmes abordent des thèmes différents. Chaque poème à son charme ! J’ai pris beaucoup de plaisir à les découvrir, les lires et les relire aussi même surtout certains que j’ai beaucoup apprécié et que je sais d’avance que je les relirai encore. Les poèmes sont faciles à lire, dynamiques et entraînants.

Le tout possède un certain rythme, chaque poème à son propre rythme comme une musique et des émotions propres à lui que l’on ressent bien. On s’immerge facilement dans chaque nouveaux décors et à chaque nouveaux personnages. Tout est bien écrit. Il y a des poèmes qui nous touchent, d’autres qui nous font réfléchir, certains qui nous déstabilisent ou encore d’autres qui nous font frissonner. On ressent de nombreuses émotions au fil des pages.

On suit l’auteur dans son imaginaire, dans son univers. C’est très agréable. On voyage et on se perd dans notre imagination avec ses mots où chacun à son importance. Sa plume est très plaisante et surtout délicate ! Si je devais dire mes préférés, la liste serait longue alors je vais en dire quatre : Un temps d’amoureux, Quand est-ce la poésie ?, Au risque du vent et Silencieux amoureux.

Un recueil de poésie que je vous conseille pour ce qu’il vous fait ressentir et pour la plume de l’auteur !

Je tiens à remercier l’auteur pour sa confiance et pour l’envoi de ce service presse. (via Simplement Pro)

Extrait « C’est donc ce jeu… » :

Ce son de voix qui vient vibrer,
Au cœur du corps dans la poitrine,
Avec son rythme équilibré,
Ce son de voix qui vient vibrer,
En poésie, d’un bond cambré,
Qui pirouette en ballerine,
Ce son de voix qui vient vibrer,
Au bord du cœur de la poitrine.

C’est donc ce jeu, la poésie,
Cette plénitude étonnante
Qui jaillit en vive énergie ?
C’est donc ce jeu la poésie,
Ce flux qui danse et rassasie,
Au son d’une voix rayonnante ?
C’est donc ce jeu la poésie,
Cette plénitude étonnante ?

Cette écriture tâtonnante
Qui encre, file et ressaisit
Le son de la voix rayonnante ?
Cette écriture tâtonnante,
Là sur la vague frissonnante,
Est-ce poésie qui surgit,
Cette écriture tâtonnante
Qui encre, file et ressaisit ?

4,25/5

Où le trouver :

Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s