Chronique n°171 : Phobos 1, de Victor Dixen.

phobos,-tome-1---les--phemeres-640387-264-432

Collection R. 448 pages.

Résumé : 

Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L’éternité pour s’aimer.
Il veulent marquer l’Histoire avec un grand H.
Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.
Elle veut trouver l’amour avec un grand A.
Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour…

Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Qu’en pense Emy ? 

J’ai énormément entendu parler de ce livre. J’ai vu à quel point beaucoup était « accro » et à quel point la plupart des personnes sur les réseaux sociaux avaient adoré. Je me suis demandé pourquoi cette série avait tellement de succès, alors je me suis laissée tenter.

Dès qu’on commence notre lecture on entre dans l’univers de Phobos, dans l’univers de l’auteur Victor Dixen. On découvre le programme Genesis. Un speed-dating pour aller coloniser Mars. 6 prétendants, 6 prétendantes, 6 minutes chaque semaine. Un voyage original qui ne peut que nous attirer.

L’histoire est très vite addictive. On plonge dans une intrigue excellente. Moi qui avait peur d’être déçue, d’avoir placé la barre trop haute, je dois dire que je suis sous le charme. C’est une histoire vraiment passionnante.

On découvre des personnages, aussi différents les uns des autres. On voit « naître » des histoires d’amour, mais aussi des histoires de rivalités ou encore d’amitié. Ce sont des personnages blessés par la vie, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils ont candidatés pour le programme Genesis. Ils y voient un moyen de se reconstruire. Ils possèdent tous à leur manière une histoire touchante, une histoire qui fait parti d’eux quoi qu’il arrive.

Nous faisons face à des prétendants mystérieux. Nous ne savons pas ce qu’ils peuvent penser des prétendantes. Nous n’avons pas de point de vue masculin, c’est un petit élément qui m’a manqué, j’aurais aimé en savoir un peu plus de ce côté. Mais l’avantage c’est qu’ils gardent une jolie part de mystère.

J’ai eu un coup de coeur pour le personnage de Léonor. Une jeune fille qui n’a pas eu une vie toute rose. J’ai eu envie de la prendre dans mes bras plusieurs fois, l’aider dans ses choix. J’ai eu de la compassion pour elle, elle m’a énormément touchée.

Dans cette histoire, nous avons la place d’un spectateur externe. On voit beaucoup de choses et on entend aussi beaucoup de choses. Nous avons un regard sur les « coulisses ». Ça rend le tout à la fois génial, mais j’ai aussi trouvé ça stressant.

J’ai aimé découvrir le style de l’auteur au travers de cette histoire. Je vais commencer le second tome bientôt et je sais déjà qu’il me réserve de belles surprises, j’ai hâte. Je ne regrette pas d’avoir attendu autant de temps avant de me plonger dans cette lecture car quand il s’agit d’une saga comme celle-ci, qu’on en entend parler partout, ne pas la lire en même temps que les autres permet de prendre un peu de recul.

Je vous conseille cette lecture à la fois passionnante, addictive et vraiment originale. Cette histoire est un voyage vers Mars où nous avons plusieurs fois l’impression d’être à bord du vaisseau. Mais malgré tout ce n’est pas un coup de cœur pour moi.

Ma note : 

4,5/5

Où le trouver ? 

Amazon

Fnac

7 réflexions sur “Chronique n°171 : Phobos 1, de Victor Dixen.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s