Chronique n°181 : Les Héritiers, tome 3 : La Prison Dorée, Erin Watt.

Les Héritiers, tome 3 : La Prison Dorée, Erin Watt.

1 (7)

Hugo Roman, New Romance, 380 pages.

Résumé :

D’ennemis mortels, il sont devenus de surprenants alliés essayant de protéger ce qui compte le plus à leurs yeux : la famille.

Ella Harper a toujours relevé tous les défis. Elle est énergique, résistante et désireuse de faire tout ce qui est en son pouvoir pour défendre les gens qu’elle aime. Mais ce qui l’attend est compliqué. Un père qu’elle n’a jamais connu mais qui lui laisse un héritage embarrassant et un petit ami qui marche sur un fil. Pourra-t-elle gérer tout cela de front ? Reed Royal a un sacré caractère. Il est impulsif et bagarreur. Mais, cette fois, sa tendance à régler tous les problèmes avec ses poings a mal fini. Et s’il veut sauver sa réputation et la fille qu’il aime, il va devoir changer.

Personne ne croit en Ella et à sa capacité à survivre au milieu des Royal. Tout le monde pense que Reed va tout détruire autour de lui.

Ont-ils raison ?

Alors que tout est contre eux, que chacun tente de les séparer, Ella et Reed vont devoir trouver une façon de combattre la loi, de sauver leur famille et de démêler les secrets de leur prison dorée.

Ce que pense Ludivine.

Après la fin du tome 2, j’étais plus qu’impatiente de découvrir ce troisième pour connaitre l’évolution de la situation.

Alors que tout semblait s’arranger pour la famille Royal, tout éclate en morceaux quand Reed est soupçonné de meurtre, et qu’une personne revient d’entre les morts.
La famille est dans une sacrée impasse, son image et son pouvoir sont au plus bas. Reed sait qu’il n’a rien fait, mais tout le monde semble être contre lui, si bien qu’il n’a pas énormément de choix pour s’en tirer avec le moins de dommages. Ella, éternelle optimiste, sait qu’il est innocent. Elle usera alors de toutes tactiques pour prouver son innocence. Cependant, la situation devient compliquée quand on la retire de la famille Royal.

J’ai adoré découvrir un Reed prêt à se sacrifier pour le bien de sa famille. Il est même prêt à renoncer à Ella pour ne pas la faire rater sa vie. Mais c’est impossible car Ella, têtue comme elle l’est, ne le laissera pas s’éloigner malgré tout ce qui peut se passer. 

J’ai aimé découvrir malgré un passé plus que difficile, que la famille Royal reste soudée quoi qu’il arrive. Il est hors de question pour eux de ne rester à rien faire quand un des membres a des problèmes.

Ce troisième tome nous donne encore plus de révélations, nous plonge encore plus dans la manipulation, la tromperie, les secrets et les mensonges. Comme quoi, ce n’est pas les personnes que l’on déteste le plus qui nous veulent du mal. Des fois ce sont des personnes vraiment très proches. On découvre aussi ce qui s’est vraiment passé avec la mère des enfants Royal, malgré une réalité très dure, cette révélation est un « soulagement » pour la famille. 

Bien que ce troisième tome soit riche en évènements, qu’il soit compliqué et dur, Erin Watt nous offre des moments de répit, d’émotions et de tendresse où Reed et Ella vivent leur amour qu’importe ce que pensent les autres. Ce n’est pas difficile de deviner qui se cache derrière le meurtre (j’avais deviné depuis le début), mais c’est un tome qui résout tous les problèmes depuis le premier tome. C’est un tome qui rapproche la famille et qui solidifie la relation de Reed et Ella.

Ma note : 

4,5/5

Où l’acheter : 

Amazon.

Fnac.

2 réflexions sur “Chronique n°181 : Les Héritiers, tome 3 : La Prison Dorée, Erin Watt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s