Chronique n°184 : Phobos 3, de Victor Dixen.

phobos,-tome-3-846037-264-432

Collection R. 624 pages.

Résumé : 

Fin du programme Genesis dans
1 mois…
1 jour…
1 heure…

Ils sont prêts à mentir pour sauver leur peau. 
Ils sont les douze naufragés de Mars. Ils sont aussi les complices d’un effroyable mensonge.
Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.
Elle est prête à mourir pour sauver le monde. 
Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?
Même si le compte à rebours expire, il est trop tard pour renoncer. 

Ce qu’en pense Emy ? 

Si vous n’avez pas lu mes chroniques pour le tome 1 et 2, elles sont ici : Phobos 1 et Phobos 2.

On continue l’aventure avec nos camarades sur Mars. Ce tome est plutôt centré sur Serena et toute la folie qu’elle a au fond d’elle. Nos pionniers ne sont plus le point central de l’histoire.

L’histoire est rythmée par de nouveaux rebondissements qui ne peuvent que nous surprendre. Seulement, ce qui m’a dérangé c’est le fait qu’il faut arriver à un bon nombre de pages pour que l’action soit enfin « épicée ». Même si elle était là, j’ai trouvé le début assez lent, ça traîne un peu, mais une fois que l’on est dans la lecture et que l’on fait face aux événements qui surviennent, aux secrets avoués et aux révélations, on ne peut plus lâcher le livre.

Il faut savoir que l’histoire se déroule sur deux ans. L’histoire est toujours aussi addictive, si ce n’est plus, même si je suis mitigé par rapport au début du livre et avec certaines passages. Même si une fois pris dans l’action c’est difficile de faire une pause dans la lecture, par moment certains événements m’ont fait lire des passages en diagonal, j’ai eu quelques déceptions. Heureusement au fil des pages l’action grimpe de plus en plus pour terminer sur un final plus qu’explosif, bien que je ne sois pas certaine du choix de cet adjectif, mais c’est le seul qui me vient à l’esprit. C’est un final qui m’a autant surpris que laissé sur ma faim, j’ai retenu mon souffle durant les dernières pages et je le retiens toujours car il y a encore tellement de questions que je me pose.

Nous découvrons des côtés de nos personnages que nous n’avions pas vu jusqu’à présent. Des secrets sont révélés ce qui rajoute du piquant au livre. Nous faisons face aux choix de nos pionniers, des décisions, pas toujours facile à prendre. Nous voyons aussi des amitiés se briser et de nouvelles se former. Chaque rebondissement nous rend toujours plus accro à l’histoire.

J’ai été surprise, captivée une fois que l’action s’emballe, mais je suis aussi déçue malgré tout. Même si j’ai, une nouvelle fois, passée un très bon moment à lire ce troisième tome et qu’il est tout de même addictif, une part de moi est restée sur sa faim.

Ma note : 

4/5

Où le trouver :

Amazon

 

5 réflexions sur “Chronique n°184 : Phobos 3, de Victor Dixen.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s