Chronique n°430 : Les BadASS, tome 2 : Love & Guilt, Oly TL.

La Condamine, 650 pages / Date de sortie : 11 avril 2019.

Résumé : 

Elle est son tabou.

Il est son interdit.

Avec ses frères de cœur, les BadASS, Logan repousse ses limites chaque semaine dans des défis où sexe, combats clandestins et expériences extrêmes sont au rendez-vous. Les six amis ne connaissent qu’une seule règle en matière de femmes : ne pas approcher Talia, la petite sœur de Diego, le policier du groupe.

Mais la jolie Latina n’est plus la petite fille avec laquelle Logan a grandi… Il est contraint de s’en rendre compte lorsqu’elle se présente à son cabinet de gynécologie pour devenir mère porteuse.

Logan n’est pas censé être attiré par ses patientes, pas plus que par la jeune femme qui appartient à sa famille de cœur. De l’amour ou de la culpabilité, quel sentiment sera le plus fort ?

Ce que pense Ludivine.

Quand le premier tome était sorti l’année dernière, je m’étais tout de suite jetée dessus en lisant le résumé. J’avais bien aimé même si j’y avais trouvé des longueurs. Néanmoins, je m’étais beaucoup attachée aux personnages et surtout à Logan, personnage principal de ce tome 2, j’étais donc plus qu’impatiente de le commencer.

Si Logan a grandit avec Diego qu’il considère comme son frère de coeur, il semblerait qu’il est de plus en plus de mal à percevoir Talia, la petite soeur de Diego comme sa soeur de coeur. D’autant plus que par surprise, elle va devenir sa patiente et il va devenir son gynécologue. À partir de ce moment, tout va s’enchaîner et les personnages ne sont pas au bout de leur peines.

Comme je l’ai dis plus haut, j’ai adoré Logan dans le tome précédent et je l’ai encore plus aimé dans ce second tome. On apprend à mieux le connaitre et on s’attache complètement à cet homme qui ne montre qu’une facette de lui même. Il peut paraitre arrogant, confiant, manipulateur et badass (comme le nom de la saga l’indique), mais il s’avère qu’il est bien plus brisé qu’il ne le montre. Je l’ai trouvé adorable, attentionné et avec de nombreux principes et valeurs. Il est et restera toujours présent pour ceux qui comptent et jamais il ne les abandonnera malgré tout ce qui peut arriver. Quant à Talia, c’est une jeune femme que j’ai adoré, elle sait ce qu’elle veut et peu importe ce que pense les gens, elle n’a pas peur de dire ce qu’elle pense, de les rembarrer et d’assumer ses choix jusqu’au bout. C’est un petit bout de femme adorable, bienveillante et elle est extrêmement attachante !

Au contraire du premier tome, je n’ai trouvé aucunes longueurs et Oly TL m’a tenu en haleine du début à la fin. J’ai adoré ce tome 2 rempli d’émotions, c’est le cas de le dire, je ne vais rien spoiler mais accrochez-vous bien. J’en ai encore les larmes aux yeux rien que d’y repenser. C’est un livre rempli de bouleversements et de retournements de situation qui ne laisse pas de marbre. Cependant, j’aurais apprécié y découvrir l’accouchement de Talia puisque c’était le point de départ de l’histoire et du rapprochement des personnages. C’est pour ça que je ne mets pas la note maximale. Même si la fin était tout aussi adorable et touchante que le livre, j’aurais aimé avoir plus de détails. Mais sinon, ça a été une lecture que j’ai adoré, encore plus que le tome 1 qui était déjà très bon. Je vous recommande cette saga !

Ma note :

4,75/5

Où le trouver :

Amazon.

Fnac.

Une réflexion sur “Chronique n°430 : Les BadASS, tome 2 : Love & Guilt, Oly TL.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s