Chronique n°462 : Monsieur, E.L James.

JC Lattès.
Sortie : Mai 2019.

Résumé,

Londres 2019. La vie est douce pour Maxim Trevelyan. Avec sa belle allure, ses relations aristocratiques et son aisance financière, il n’a jamais eu à travailler et dort rarement seul. Mais tout va changer lorsque la tragédie frappe et que Maxim hérite du titre de noblesse, de la fortune de sa famille, et de toutes les responsabilités qui en découlent. Un rôle auquel il n’est pas préparé et qu’il a du mal à assumer.
Son plus grand défi sera de lutter contre son désir pour une jeune femme énigmatique fraîchement arrivée en Angleterre et dont le passé trouble semble inquiétant. Réservée, belle et douée pour la musique, elle reste un mystère, et Maxim éprouve pour elle une passion qui lui est inconnue et qu’il n’ose nommer. Qui est Alessia Demachi ? Maxim peut-il la protéger de la malveillance qui la menace ? Et comment réagira-t-elle quand elle apprendra qu’il a lui aussi ses propres secrets ?
Du cœur de Londres à la Cornouaille sauvage en passant par la sombre beauté des Balkans, The Mister est un voyage fait de montagnes russes où danger et désir envoûtent le lecteur à bout de souffle jusqu’à la dernière page.

Ce qu’en pense Julie,

On rencontre ici le personnage de Alessia Demachi. Elle vient d’arriver à Londres et est un peu perdue. Mais Alessia a peur de son passé et de son avenir car elle a du fuir son pays et malheureusement elle se retrouve aujourd’hui dans une situation compliqué. Monsieur alias Maxim vient de vivre de douloureux moments dans sa vie et rien ne va en s’arrangeant avec le nouveau titre qu’il se voit attribuer. Au début il paraît un peu arrogant mais finalement on se rend compte qu’il est lui aussi perdu et blessé. Mais quand il rencontre sa nouvelle femme de ménage : Alessia, tout pourrait bien changer pour lui !

L’intrigue est plutôt pas mal de base donc on rentre vraiment rapidement dans l’histoire avec beaucoup de facilité. Le fait qu’il y est un vrai mystère autour de Alessia et qu’elle soit en danger est vraiment intéressant et cela rend l’histoire plutôt addictive. Mais c’est vrai que la première partie du livre reste bien meilleure que la seconde partie. Parce que pour la première partie, on découvre et on part un peu à l’aventure avec nos personnages, donc c’est vraiment sympathique. Mais dans la suite de l’histoire c’est un peu plus ennuyant et répétitif mais aussi légèrement trop rapide à mon goût. De plus, j’ai eu un peu de mal avec le fait que pour le personnage féminin ça soit écrit à la troisième personne alors que c’était écrit pour le personnage masculin à la première personne. J’aurait tout autant aimé, soit l’un, soit l’autre mais pas les deux dans le même livre. J’avoue, ça m’a un peu perturbé et dérangé. J’ai tout de même trouvé les personnages attachants surtout ensemble car ils s’aident tout les deux et se sauvent en quelque sorte mutuellement.

Par contre, il n’y a pas d’épilogue, ce que j’ai trouvé un peu dommage mais je me suis surtout dit : une suite est-elle possible ? Je me questionne car le livre pourrait se terminer comme ça et en même temps il pourrait y avoir une suite.

J’ai beaucoup aimé l’écriture de E.L James dans cinquante nuances et j’ai tout de même retrouvé son style ici donc c’est plutôt bien. Sa plume reste très fluide, vraiment addictive, facile à lire et agréable. Par contre qu’on soit d’accord c’est une romance à suspense (et j’ai trouvé le suspens plutôt bon d’ailleurs) mais pas un thriller érotique. Le côté « thriller » n’est pas vraiment présent ici d’après moi. Ça ne sera pas le roman de l’année pour moi mais franchement je ne regrette pas de l’avoir lu. C’était vraiment sympa !

Citation :
« Ses paroles aspirent tout l’air de mes poumons. Je veux la serrer à l’étouffer et ne plus jamais la laisser partir. Personne ne m’a jamais consolé quand j’avais du chagrin. »

3,5/5

Où le trouver :
Lien Fnac

3 réflexions sur “Chronique n°462 : Monsieur, E.L James.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s