Chronique n°505 : Roomies, Christina Lauren.

Hugo New Romance
Sortie poche : 13 juin 2019.

Résumé,

Sauvée par Calvin de ce qui aurait pu être une agression dans le métro, Holland s’acquitte de sa dette en obtenant au brillant musicien une audition avec son oncle, un producteur influent du monde de la musique. L’audition se passe encore mieux qu’Holland elle-même aurait pu l’imaginer, on promet alors à Calvin un grand avenir à Broadway –; jusqu’à ce qu’il admette que son visa d’étudiant a expiré et qu’il vit aux Etats-Unis dans l’illégalité. Sur un coup de tête, Holland propose alors à l’Irlandais de l’épouser pour lui permettre de rester à New York. Ce qu’elle ressent pour lui, n’est un secret que pour… le principal intéréssé. Leur étrange cohabitation se mue en amour fou, Calvin devient l’enfant chéri de Broadway. Que faudra-t-il pour qu’Holland et Calvin réalisent qu’ils ont tous les deux arrêté de jouer la comédie depuis un moment ?
Les mariages de convenance font tellement des… convenances !

Ce qu’en pense Julie,

Nous découvrons ici le personnage de Holland. C’est une femme passionnée d’écriture mais qui a peur de se lancer et qui de plus ne trouve pas d’inspiration. Elle travaille donc pour son oncle et vit dans un appartement payer en partie aussi par son oncle. Sa vie ne lui convient que moyennement mais malheureusement elle ne trouve pas vraiment comment changer cela. La seule chose qui la rend heureuse c’est de voir cet inconnu qui joue dans le métro… et cet inconnu n’est autre que Calvin. C’est un homme assez mystérieux, beau et très doué en musique. Calvin ne vit que pour la musique et c’est d’ailleurs pour cela qu’il est venu à New York. Mais tout n’est pas si facile et Calvin vit actuellement aux USA sans visa. Holland et Calvin vont alors se lancer dans une folle aventure pour atteindre tous les deux leurs rêves.

Au début du livre, l’histoire commence tranquillement et de manière très « romantique » voire légèrement cliché mais au fil du livre ça se transforme simplement en une jolie histoire avec des hauts et des bas. Calvin et Holland fonctionne vraiment merveilleusement bien ensemble. Holland m’a paru légèrement « molle » dans la première partie du livre car j’ai trouvé qu’elle avait perdue toute motivation à être heureuse et à faire ce qu’elle aime. Mais Calvin lui a redonné vie et cela permet d’apprécier d’avantage le personnage féminin. C’est donc un duo mignon, charmant et j’aurai aimé les découvrir encore plus surtout sur « l »après »…

C’est une histoire vraiment plaisante et jolie, j’ai adoré du début à la fin l’histoire de Calvin et de Holland. C’est une lecture originale et pleine d’amour et d’amitié qui donne tout simplement le sourire. Une fois le livre terminée et refermée j’ai eu une sensation de manque comme si j’avais quitté des amis ou un membre de ma famille.

4/5

Où le trouver :
Lien Amazon

Une réflexion sur “Chronique n°505 : Roomies, Christina Lauren.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s