Parlons auteur(e)s : Christina Lauren.

Hello ! On se retrouve aujourd’hui pour un nouveau rendez-vous livresque que vous pourrez retrouver sur notre blog LE VENDREDI ! Nous allons vous parler d’auteur(e) que nous lisons, que nous aimons et dont nous avons juste envie de vous présenter.

Nous vous avons déjà présenté Emily Blaine, Jennifer L.Armentrout, Jay Crownover  Colleen HooverVictor Dixen et Thania Odyne pour les précédentes fois. Julie a décidé de vous parler aujourd’hui de… Christina Lauren ! N’hésitez pas à nous dire si vous lisez cette auteure, si vous avez aimé ses livres ou non, votre livre favoris, ceux dans votre PAL…


J’ai eu l’occasion de découvrir Christina Lauren avec leur saga BEAUTIFUL, comme beaucoup d’autres lecteurs j’imagine. J’ai lu les trois premiers livres et finalement je n’ai pas continué tout de suite. J’ai terminé l’intégralité de cette saga en 2020, comme quoi tout arrive haha ! À l’époque, ce n’est pas que je n’aimais pas, au contraire, j’avais trouvé le début très prometteur et plutôt sympa. Mais pleins d’autres livres ont vu le jour et surtout j’étais à la fac donc je j’avais pas énormément de temps pour moi. Mais pendant le confinement de 2020, j’ai eu très envie de reprendre cette saga et je l’ai lu du début à la fin. J’ai beaucoup aimé car les relations sont assez intenses, fortes mais aussi touchantes. Ça se lit vraiment vite et facilement et c’est assez addictif. J’ai apprécié Chloé et Bennet mais encore plus Sara et Max. Mais peu importe le tome, je dois bien avouer que les histoires ne sont pas des plus originales, cependant je trouve qu’une fois que l’on est dans ces histoires, on a plus vraiment envie de les quitter. C’est sexy, drôle, romantique et adorable !

Résumé, « Beautiful Bastard », tome 1 :

Brillante, travailleuse, et sur le chemin d’un MBA, Chloe Nills n’a qu’un problème : son patron, Bennett Ryan. Il est exigeant, brusque, inconsidéré – et complètement irrésistible. Un Beau Bâtard (*Beautiful Bastard). Bennett a quitté la France pour revenir à Chicago et prendre un rôle primordial dans la grosse entreprise familiale. Il n’aurait jamais imaginé que l’assistante qui l’aidait depuis l’étranger était cette magnifique, innocente et provocante créature – créature qu’il a maintenant sous les yeux quotidiennement. En dépit des rumeurs, il n’a jamais été du genre à avoir une affaire sur son lieu de travail. Mais Chloe le tente tant et si bien… qu’il est prêt à briser ses règles si cela signifie l’avoir. Partout dans le bureau.  Alors que leurs appétits pour l’un l’autre augmentent jusqu’au point de non-retour, Bennett et Chloe doivent décider exactement ce qu’ils sont prêts à perdre afin de gagner l’autre.

Et oui, il y a pas mal de tomes… mais n’ayez pas peur… il y en a des très très courts mais qui amènent tout de même un vrai plus à la saga et surtout qui nous permettent de rester un peu plus avec les personnages.

J’ai aussi lu DATING YOU HATING YOU à sa sortie, que j’ai vraiment beaucoup aimé. C’est une jolie romance où l’on a pas trop de scènes de sexes ou du moins pas trop imposantes, ce qui est un très bon point. On a des scènes plus douces et plus belles. Bon c’est vrai que je trouve par contre que l’histoire de leur carrière et d’Hollywood passe parfois avant la romance au cours des chapitres. Pour finir sur ce livre, c’est un roman très frais, sympa, mignon et charmant.

Résumé « dating you hating you » :

Au boulot comme en amour, tous les coups sont permis …

Entre Carter et Evie, deux trentenaires agents extrêmement influents à Hollywood, le courant passe instantanément. Mais lorsque leurs deux agences rivales fusionnent, en les mettant en compétition pour le même poste, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter. Lors d’une rencontre embarrassante à Halloween, Carter et Evie, deux agents extrêmement influents d’Hollywood flashent l’un pour l’autre. Mais lorsque qu’ils sont mis en compétition pour le même poste, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter. Pourtant la rivalité entre ces deux trentenaires, compétents et haut placés, ne suffit pas à éteindre la flamme ces deux tourtereaux adeptes de l’amour vache. Qu’ils vivent une happy ending hollywoodienne ou une tragédie aux proportions épiques, le lecteur retrouve le style tapageur et hilarant de Christina Lauren au meilleur de sa forme.

J’ai ensuite enchaîné avec AUTOBOYGRAPHIE qui est un livre avec énormément d’émotions et de sentiments divers, c’est triste, bouleversant, mignon… C’est une histoire douce et vraiment touchante que je n’oublierai pas de sitôt. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre en l’achetant mais je dois dire qu’heureusement que je l’ai fait ! Je me suis vraiment attachée aux personnages et j’ai trouvé que c’était très sincère et juste.

Par la suite, j’ai continué l’aventure en découvrant JOSH + HAZEL OU COMMENT NE PAS TOMBER AMOUREUX et comment vous dire que j’ai adooooré les personnages. Il est impossible de ne pas s’attacher à eux tellement ils sont touchants, drôles et adorables. J’ai autant aimé l’histoire en elle-même que le déroulement des événements. C’est frais, rafraîchissant, léger mais ça fait du bien ! C’est le genre de livre parfait pour amener avec soi à la plage ou en vacances.. c’est une romance qui fait juste du bien !

Résumé « Josh + Hazel ou comment ne pas tomber amoureux » :

À force de le répéter, ça va bien finir par être vrai. Hazel sait qu’elle n’est pas facile à vivre – et franchement, la plupart des hommes ne sont pas prêts à relever le défi. Si son armée d’animaux domestiques et son goût prononcé pour l’absurde ne les font pas fuir, son absence de filtre la conduit systématiquement à dire ce qu’il ne faut pas dans les moments délicats. Tant pis pour eux. Hazel est une belle personne. Josh connaît Hazel depuis la fac, à un moment où son allégresse loufoque était totalement incompatible avec son caractère à lui, calme et dans la retenue. Depuis le premier soir où ils se sont rencontrés – quand elle lui a avoué de but en blanc qu’elle  » serait honorée de (lui) offrir (son) corps  » – jusqu’au jour où elle lui vomit avec grâce sur les chaussures, Josh a toujours pensé qu’Hazel relevait plus du spectacle que de l’être humain. Cependant, dix ans plus tard, après une relation houleuse avec une fille qui l’a trompé, sortir avec Hazel est une vraie bouffée d’air frais. Non que Josh et Hazel sortent ensemble.
Du moins, pas ensemble ensemble. Parce qu’organiser en duo une série de  » double dates  » de plus en plus terribles, signifie bien qu’il n’y a rien entre eux… n’est-ce pas ?

Peu de temps après, j’ai pu lire LOVE AND OTHER WORDS qui a été un véritable coup de coeur ! C’était émouvant, touchant, beau et doux. Certes, l’histoire est un poil plus triste que ce que font les autrices habituellement mais ça ne m’a pas dérangé, bien au contraire. J’ai beaucoup aimé suivre Macy & Elliot, les voir évoluer, grandir tout doucement et comprendre leur histoire d’amour. C’est un livre que je recommande vraiment, car à mes yeux il y a tous les ingrédients pour une slow romance réussie !

Pour terminer, j’ai découvert ROOMIES et c’est un livre qui est encore dans mon coeur et que je relirai sûrement une fois encore. Je pense que c’est mon livre favoris de Christina Lauren, même si Autoboygraphie et Josh + Hazel sont sûrement juste derrière. L’histoire commence tranquillement et de manière très « romantique » voire légèrement cliché avouons-le, mais au fil du livre ça se transforme simplement en une jolie histoire d’amour avec des hauts et des bas. C’est tellement mignon que ça donne le sourire. Holland et Calvin forment un duo mignon, charmant et je reconnais que j’aurai aimé les découvrir encore plus surtout sur l’après… pouvoir les suivre un peu plus longtemps. C’est donc une lecture que j’ai trouvé originale et surtout pleine d’amour et d’amitié.

Résumé « roomies » :

Sauvée par Calvin de ce qui aurait pu être une agression dans le métro, Holland s’acquitte de sa dette en obtenant au brillant musicien une audition avec son oncle, un producteur influent du monde de la musique. L’audition se passe encore mieux qu’Holland elle-même aurait pu l’imaginer, on promet alors à Calvin un grand avenir à Broadway –; jusqu’à ce qu’il admette que son visa d’étudiant a expiré et qu’il vit aux Etats-Unis dans l’illégalité. Sur un coup de tête, Holland propose alors à l’Irlandais de l’épouser pour lui permettre de rester à New York. Ce qu’elle ressent pour lui, n’est un secret que pour… le principal intéréssé. Leur étrange cohabitation se mue en amour fou, Calvin devient l’enfant chéri de Broadway. Que faudra-t-il pour qu’Holland et Calvin réalisent qu’ils ont tous les deux arrêté de jouer la comédie depuis un moment ?
Les mariages de convenance font tellement des… convenances !

Dans ma PAL j’ai encore toute la saga WILD SEASON (oui j’ai tout acheté haha) mais aussi L’ANTI LUNE DE MIEL, que je n’ai pas encore eu le temps de lire. Peut-être pour fin 2021 ? Je verrai bien… Ils me font très envie sinon je ne les aurai pas acheté, vous vous en doutez, mais il arrive parfois que je reçoive ou achète beaucoup de livres d’un coup et donc je ne peux pas lire tous les livres au même moment.

Le merveilleux duo Christina Lauren, n’a plus rien à prouver aux lecteurs. Leur écriture est sexy, drôle et tendre à la fois. Un parfait petit mélange pour passer un agréable moment. Je n’ai jamais eu de déceptions pour leurs livres, évidemment il y en a que j’ai plus aimé que d’autres et c’est logique, mais j’ai toujours passer un très bon moment avec leurs histoires et leurs personnages.

Pour la petite anecdote, j’ai eu l’occasion de rencontrer les deux auteures en vrai sauf qu’à ce moment là je ne les avais pas encore lu. Cependant je savais qui elles étaient et je dois dire qu’elles étaient vraiment très sympa, souriantes et pleine de bonne humeur !


Petite citation :

« Le truc à propos de la musique, c’est qu’il ne suffit pas de l’écouter. Il faut la ressentir. » – Roomies.


Où retrouver Christina Lauren :

Sur Twitter : Christina Lauren.

Sur Instagram : Christina Lauren.

Sur Facebook : Christina Lauren.

8 réflexions sur “Parlons auteur(e)s : Christina Lauren.

  1. orordu62 dit :

    Bonjour, comme beaucoup j’ai découvert ces autrices avec la saga beautiful puis la saga wild seasons. En one shot j’ai lu dating you, hating you que j’ai bien aimé. Ile me reste roomies dans ma pal avant de découvrir les autres ouvrages des autrices.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s