PREMIÈRES LIGNES #78

Bonjour, ravie de vous retrouver pour ce rendez-vous du dimanche : premières lignes, créé par Ma Lecturothèque. Cela permet ainsi de se faire une idée sur le livre que nous allons lire voire même de faire une belle découverte. Nous aimons beaucoup le principe.

Le concept est simple, chaque dimanche, il faut choisir un livre et en citer les premières lignes.


Le choix de Ludivine :

UN

Keira

CE SONT DES BRUITS DE PAS ?

Je me tétanise devant la porte de mon bureau fermée à clé, je fixe la poignée comme si elle était contaminée à l’anthrax.

Mes employés n’auraient pas osé. Ils savent que mon bureau, c’est sacré. Et mes parents sont en Floride, à plus de mille cent kilomètres de là, ils vivent leur vie de retraités grâce au chèque mensuel que je leur envoie sur les maigres profits de la distillerie. J’ai du mal à joindre les deux bouts, même après que quatre générations se sont échinées à produire du whiskey irlandais à La Nouvelle-Orléans.

Ce sous-sol n’est pas hanté. Ce sous-sol n’est pas hanté.

Je me répète cette phrase comme un mantra, jusqu’à ce que mon rythme cardiaque trouve un semblant de calme. Le fantôme de feu mon mari n’a pas intérêt à débouler, parce que le cien m’en est témoin, si c’est le cas, je tuerai Brett à nouveau moi-même. En invoquant la volonté de fer qui m’a été nécessaire pour sortir cette entreprise de l’ornière, j’attrape la poignée, j’ouvre la porte d’un grand coup et je me rue à l’intérieur en tentant de profiter de l’effet de surprise. Ou d’un semblant de courage. Ou … de quelque chose.

– On essaie de faire une entrée remarquée ?

La voix grave qui monte des ténèbres me glace jusqu’à la moelle. Je ne l’ai entendue qu’une seule fois jusque-là, à travers cette épaisse porte de bois fermée par laquelle je viens de faire irruption, mais elle proférait des menace que je n’avais pas comprises. Elle ne posait pas de questions sur ce ton cool et parfaitement contrôlé.

Je ne veux absolument pas me retrouver dans le noir avec cette voix.


Ma chronique : Mount Serie, tome 1 : le roi sans pitié.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s