Critique de série : You, saison 2. (sans spoilers)

  • Plateforme : Netflix
  • Date de sortie : 26 décembre 2019.
  • Bande annonce :

Synopsis :

Joe Goldberg emménage à Los Angeles. Il rencontre Love Quinn, une chef en devenir qui n’a pas de profil sur les réseaux sociaux à l’inverse de son ancienne proie, Guinevere Beck.

Crédits : allocine.fr

Ce que j’en ai pensé.

Si vous avez lu ma critique de la saison 1 l’année dernière, vous savez que j’avais adoré la série et que j’étais impatiente de voir la suite.

Après le retour de Candace, Joe décide de s’échapper de New York en direction de Los Angeles, où il prendre une nouvelle identité. Il y trouve un nouveau job de libraire, fait la rencontre de Love et de son frère, ainsi que d’autres personnages qui auront autant d’importance dans la saison.

Si dans la première saison, les bases ont été posées et que nous avons découvert le personnage et son côté psychopathe, la saison 2 parait prévisible. En effet, nous connaissons déjà le personnage, on sait donc présument comment va se passer cette seconde saison. Mais je dois avouer qu’entrer dans sa tête quand il se parle à lui même est très intéressant. Il est toujours autant psychopathe, mais il pense bien faire. C’est donc compliqué pour nous de le détester, au combien même il est détestable. Malgré lui, il veut faire « le bien » et ne se rend pas compte de ce qu’il fait lui même. On ressent même de l’empathie pour lui, ce qui est plutôt dérangeant, il faut se l’avouer. Donc, malgré le côté prévisible de la série, le personnage si bien travaillé permet de nous plonger à merveille dans la série.

Pour être honnête, il y a des épisodes que j’ai adoré regardé et d’autres un peu moins car j’ai trouvé qu’il y avait pas mal de longueurs. Néanmoins, il y a quelques retournements de situation qui m’ont énormément plu, et heureusement qu’ils étaient là par moments. Joe perd un peu plus le contrôle dans cette saison, et on se sent aussi démunis que lui car nous aussi on veut des réponses. Je ne peux pas dire que j’aime le personnage, mais dans cette saison, il montre un peu plus son humanité et c’est un bon point.

Maintenant, il m’a manqué quelque chose dans la fin. Je l’ai trouvé bâclée et légèrement incompréhensible. Je ne sais pas s’il y aura une saison 3 (des théories circulent déjà, les avez-vous vues ?), et personnellement je me serai arrêtée à la saison 2, mais à voir. Pour finir, je vais réitérér ce que j’ai dit dans ma critique de la saison 1, You est une série addictive qui nous place dans une situation inconfortable, et malgré les longueurs et la ressemblance avec la saison 1, j’ai particulièrement bien aimé cette saison 2 !

Ma note : 15/20

Et vous, qu’en avez-vous pensé ? 🙂


Lire le livre dont la série est adaptée :

Joe Goldberg, libraire indépendant, et accessoirement tueur en série, est passé maître pour cacher des corps. Ces dix dernières années, il en a déjà planqué quatre, les dommages collatéraux de sa quête éperdue pour le grand amour.

Ayant besoin de fuir New York suite à l’assassinat (fortuit) de sa dernière petite amie, Beck, Joe déménage à Los Angeles, la ville des secondes chances, déterminé a laissé son passé derrière lui….

Il s’adapte très vite à la vie à Hollywood, trouve une place de libraire, et commence même à séduire sa voisine journaliste, mais Joe n’a de cesse d’être effrayé que son passé le rattrape, et angoisse de plus en plus. Alors quand, dans une boîte mythique de L.A, Joe rencontre une jeune femme qu’il a vraiment envie d’aimer, il comprend que plus que jamais, ses secrets doivent rester enfouis s’il veut enfin vivre l’amour avec un grand A, et surtout, ne pas faire souffrir sa nouvelle obsession….

Amazon.

Fnac.


Critique proposée par Ludivine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s