Chronique n°682 : Les brumes de Cendrelune, tome 2 : La symphonie du temps, Georgia Caldera.

J’ai lu
448 pages
Date de sortie : 25 mars 2020 (ebook)

Résumé :

Propulsée au poste de Premier Violon de l’orchestre impérial par un concours de circonstances, Céphise se voit contrainte d’intégrer la cour de Cendrelune. Elle y découvre un univers où règne un danger permanent, où faux-semblants et complots de toutes sortes rythment la vie quotidienne des courtisans.

En parallèle, les prémices de la dissidence se propagent au cœur de la Cité d’Acier, et la légion censée mater la révolte en Achéron tarde à revenir au palais. Céphise saura-t-elle déjouer les pièges de cette nouvelle vie et reconnaître ses véritables alliés – ceux qui partagent son vœu le plus cher… ?

L’avis de Emy :

Je l’attendais avec impatience ce second tome. J’avais tellement hâte de l’avoir. Un second tome aussi bien que le premier. C’était un véritable plaisir de retrouver et de replonger dans cet univers fantastique que je trouve vraiment intéressant et bien.

J’ai adoré retrouver Verlaine et Céphise, là où nous les avons laissé d’ailleurs. Dans le premier tome, j’avais apprécié le personnage de Céphise. Je l’avais trouvé attachante. Ici, par moment j’avais l’impression d’avoir une tout autre personne sous les yeux. Elle était irréfléchi, agissait n’importe comment. Je ne sais pas, je l’ai trouvé différente et par moment, je ne l’ai absolument pas comprise. Elle agit quelques fois de manière mature et forte, puis elle est de nouveau irréfléchi. C’est comme si elle avait perdu de son caractère, mais attention ça ne veut pas dire que je déteste son personnage, je l’aimais bien dans le premier et c’est toujours le cas même si je ne l’ai pas comprise par instant ! Concernant Verlaine, un personnage toujours attachant et touchant. Il fait ce qu’on attend de lui, il a une armure et se protège de ce qu’il pourrait ressentir. Un personnage intriguant et mystérieux paraissant brute et cruel mais qui est tendre au fond.

Dans ce tome, on en apprend beaucoup plus sur le lien entre Céphise et Verlaine. On voyage entre le présent et le passé. C’était vraiment plaisant de voir plus Héphaïstos. On a aussi des nouveaux personnages, c’est intéressant et ça dynamise la lecture.

L’auteure sait nous tenir en haleine et susciter notre curiosité jusqu’au bout. Elle nous transporte dans son univers, une dystopie fantastique prenante et intrigante. On a des rebondissements, de l’intrigue, de l’émotion, des questions et des réponses. Mais on en veut toujours un peu plus.

La fin est… en faite je n’ai même pas le bon mot. C’est une fin qui nous laisse sans voix où l’on a pas d’autre choix que d’attendre le suite ! Ça va être dur d’attendre !!

« Tout à coup, une espèce de déflagration se déchaîna en moi, d’une puissance impossible, si violente et déstabilisante que je faillis lâcher ma prise sur l’homme que je m’échinais à sauver. Alors la poitrine de Verlaine se gonfla sous ma main et l’air vint remplir à nouveau ses poumons. Il prit une grande inspiration, rauque et sifflante, et ses paupières battirent frénétiquement.
Sous mes doigts, je sentis sa chair se reconstruire, aspirant mon énergie afin de combler celle dont sa blessure l’avait dépouillé. Je sentis également son sang se transformer à la rencontre du mien, devenir une matière légèrement plus épaisse et lisse…
Différente… »

4,5/5

Chronique du précédent tome : Le jardin des âmes.

Où le trouver :

Lien Amazon

2 réflexions sur “Chronique n°682 : Les brumes de Cendrelune, tome 2 : La symphonie du temps, Georgia Caldera.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s