PREMIÈRES LIGNES #101

Bonjour, ravie de vous retrouver pour ce rendez-vous du dimanche : premières lignes, créé par Ma Lecturothèque. Cela permet ainsi de se faire une idée sur le livre que nous allons lire voire même de faire une belle découverte. Nous aimons beaucoup le principe.

Le concept est simple, chaque dimanche, il faut choisir un livre et en citer les premières lignes.


Le choix de Julie :

CHAPITRE 1

Parfois, une vie peut basculer en une fraction de seconde. Un bouleversement si brutal et inattendu qu’il vous coupe le souffle. Mais, généralement, ce sont de toutes petites altérations, très subtiles, une série de petits remous qu’on sent à peine. On arrête d’aimer quelqu’un aussi graduellement et inexorablement qu’on en tombe amoureux. Ce boulot idéal qui n’arrive jamais, le futur radieux qui ne prend pas vraiment forme. L’effondrement de ce possible avenir n’est ni abrupt ni tragique. Il est juste inévitable.

C’est pour cette raison que je me retrouve ici, toutes les semaines, dans le sous-sol d’une église moderne.

Je mélange un innommable lait concentré en poudre avec un vieux café encore plus immonde. Sa seule caractéristique notable est qu’il est complètement cramé. Peut-être que tout le monde se moque du goût. Ou peut-être que toutes les personnes présentes sont tellement habituées à son amertume qu’elles le préfèrent ainsi. Je m’en prépare un, par habitude. Ça me fait toujours quelque chose de chaud. Je peux le siroter pendant les longues pauses inconfortables et les moments de malaise qui surviennent lorsque quelqu’un raconte son histoire. C’est un accessoire, mais je m’y agrippe comme à un doudou.

Mon gobelet en polystyrène dans les mains, je me tourne et percute un mur. Non, pas un mur – lui.


Ma chronique : Destin troublés, Geneva Lee.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s