Chronique n°819 : Rues de soie, Jeremy Vassinov.

204 pages
Date de sortie : 23 septembre 2020

Résumé :

RUES DE SOIE est un conte initiatique moderne.

La ville est une toile,

Les rues sont des fils de soie,

Et il est temps pour Zoé de les arpenter.

Quête aux rencontres surréalistes,

Itinéraire vers un monde obscur.

Un monde d’emplois, Un monde d’adultes.

L’avis de Emy :

Au travers de ce conte contemporain nous rencontrons Zoé, une blogueuse littéraire qui ne vit que pour sa passion la lecture. Seulement, il faut se rendre à l’évidence, il va falloir qu’elle gagne de l’argent et pour cela trouver un travail.

Zoé est un personnage attachant. Au début, elle paraît réservée voire timide. Au fil des pages, Zoé va évoluer, changer. Elle va développer sa confiance en elle, devenir plus affirmée, plus ouverte aux autres et au monde extérieur qui l’entoure. C’est un voyage qui va l’initier. Tout comme il nous initie nous. J’ai apprécié Zoé !

Le récit suscite notre curiosité. A chaque rue, Zoé fait des nouvelles rencontres, elle découvre de nouvelles choses. On devient curieux de savoir ce que la page suivante nous réserve. C’est original comme histoire, c’est aussi plein de sincérité et de surprise. J’ai adoré totalement.

La plume de l’auteur est jolie à lire, fluide et très agréable. L’auteur m’a fait découvrir une histoire fantastique et originale, un conte saupoudré d’un brin de magie. Il a créé des personnages authentiques et intéressants. J’ai passé un moment juste superbe

Un très joli conte initiatique des temps modernes qui saura vous faire vivre un beau moment aux côtés de Zoé.

Je remercie l’auteur pour l’envoi de ce SP !

 » Zoé se retrouver seule sur le banc, Patchès a fini sa phrase et s’est envolé prestement, sans doute grâce à un fil de soir. Elle lève le regard et aperçoit en effet l’ombre de la créature se faufiler entre les arbres, déjà loin. Zoé digère la discussion qu’elle vient d’avoir, elle se répète la phrase incisive de son formateur : « La première partie d’un CV efficient doit s’appuyer sur un diplôme solide. » Elle est coincée, on ne peut certainement pas obtenir un diplôme, aussi maigre soit-il, en une journée. Elle repense à ses années d’étudiante. Les lecture obligatoires, les dissertations, les longs cours assommants, les partiels, les professeurs imbus d’eux-mêmes et méprisants … un vrai gisement de souvenirs douloureux. Et pourtant, si elle veut pouvoir rentrer chez elle, Zoé va devoir obtenir un diplôme. Par où commencer ? La réponse est évidente, direction l’université. »

4,5/5

Où le trouver :

Amazon

Une réflexion sur “Chronique n°819 : Rues de soie, Jeremy Vassinov.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s