Chronique n°859 : The most insolent man, Jeanne Pears.

Éditions Addictives
Sortie : 14 décembre 2020.
Prix ebook : 4,99 €

Résumé,

Il est habitué à enchaîner les trophées, mais elle ne va pas se laisser faire !
Troy est pilote de course. Déterminé, arrogant, il est sûr de lui et les femmes défilent dans son lit ! Mais un soir, l’une d’entre elles lui résiste malgré le baiser torride qu’ils échangent.
Quand quelques jours plus tard, il recroise l’inconnue, il tombe des nues. Hope n’est autre que sa nouvelle collègue, et la nièce de son patron d’écurie ! En plus de ça, leur contrat leur interdit toute relation amoureuse !
Mais c’est déjà trop tard, il l’a goûtée le temps d’un baiser, l’attirance est là. Comment oublier ? Comment lutter ?
Troy ne veut qu’elle et il n’est pas du genre à abandonner avant la victoire…

Ce qu’en pense Julie,

J’aime beaucoup l’écriture de Jeanne Pears que j’ai déjà eu l’occasion de lire dans Insupportable Coloc mais aussi dans Under your Skin (surtout le tome 1 de cette duologie que j’avais beaucoup aimé). Donc, quand j’ai vu que l’auteure sortait un nouveau livre, je me suis laissée tenter à nouveau surtout que je l’ai vu pas mal passer sur les réseaux et que j’avais moi aussi envie de me faire mon propre avis. Eh bien je n’ai qu’une seule chose à dire pour commencer : qu’est ce que j’ai bien fait d’acheter ce livre !

Nous découvrons ici le personnage de Troy, un pilote de course passionné, déterminé, sûr de lui, fonceur et un poil arrogant avouons-le. Malgré tout, on ressent rapidement que c’est quelqu’un d’assez mystérieux, qui a peur de parler de lui et qui évite surtout trop de contact avec le monde extérieur, même avec ses collègues. Nous rencontrons aussi le personnage de Hope, une jeune femme passionnée par la mécanique et travailleuse. Elle est profondément gentille, douce et sympa. C’est la soeur de Dwight, un collègue de Troy qui concours aussi pour la NASCAR, mais c’est aussi la nièce du patron. Autant dire que Hope et Troy ont déjà quelques obstacles bien compliqués dès le début de leur histoire. L’attirance est si forte entre les deux… alors que faire ? Résister ? S’éviter ? Braver l’interdit ? Se faire confiance ?

J’ai vraiment bien aimé ma lecture que j’ai trouvé très addictive, captivante et impossible à lâcher. En vérité, j’ai eu dû mal à poser mon livre pour dormir… mais bon à un moment ça semblait essentiel haha. Autant dire que une des premières choses que j’ai fait le lendemain matin, c’est continuer mon livre. C’est vrai que ce n’est pas une histoire méga originale et que c’est un poil cliché mais entre nous ça ne m’a pas dérangé plus que ça parce que j’ai vraiment bien aimé les personnages et le duo qu’ils forment. C’est un mélange de passion, de rire, de doutes, de secrets mais aussi et surtout d’émotions et d’amour ! Hope et Troy sont des personnages vraiment attachants et leur histoire personnelle les rends de plus en plus touchants au fil des pages. J’avoue j’ai même versé quelques larmes… (oui je sais, je suis une vraie madeleine :p)

Une très belle romance que je recommande fortement ! J’ai hâte de lire la prochaine sortie de l’auteure parce qu’une chose est sûre : je serai encore une fois au rendez-vous.

Citation,

« Ne te cache pas, jamais, ne te censure pas quand tu es avec moi. Je m’en fous de ton rire. En faite, non, ce n’est pas ça. Il fait partie de toi, et crois-le ou pas, mais je l’aime. »

4,5/5

Où le trouver :
Lien Amazon

Une réflexion sur “Chronique n°859 : The most insolent man, Jeanne Pears.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s