Chronique n°872 : L’Atelier du Désir, tome 2 : Peins-moi (encore), Frédérick Tubiermont.

159 pages
Date de sortie : 1 janvier 2021

Résumé :

Nous retrouvons dans le tome 2 Nolwenn Du Maurier et Bellamy Keane,là où nous les avions laissés. Ils poursuivent ici leur découverte picturalede la sensualité, vers de nouveaux sommets, des monts de Provenceaux bords de la Tamise. Leur vie connaît un nouveau tournant tandisqu’une vieille histoire refait surface…

L’avis de Emy :

Une lecture sensuelle et érotique tout en étant poétique. J’ai vraiment apprécié retrouver les personnages et les suivre tout au long de la lecture.

L’histoire est originale et les personnages sont bien construits. Une relation sympathique à suivre. L’Amour et l’Art se mêlent, s’enlacent et s’attirent. 

C’était intéressant comme lecture avec l’Art qui y tient une place importante. Nous partons à la rencontre des plusieurs peintres, j’ai aimé cet aspect. L’Art nous est exprimé, exploité, détaillé, dévoilé. C’est à la fois passionnant et curieux.

La plume est envoutante. L’écriture est fluide, c’est vraiment agréable. L’auteur manie avec équilibre l’érotisme sans entrer dans la vulgarité. C’est jaugé avec précision et la lecture nous charme. Ce tome est aussi bien que le premier.

J’ai passé un moment agréable avec cette lecture et les personnages. Si vous aimez l’Art, je vous conseille cette lecture !

Je tiens à remercier l’auteur pour l’envoi de ce service presse et pour sa confiance.

 » Nous ne parlons pas beaucoup de nos métiers respectifs. En fait, pour tout dire, nous ne parlons pas beaucoup. C’est peut-être une conséquence inattendue du fait que nous avons entamé nos rapports charnels sans dire mot, dans l’obscurité. Nous n’avions alors pas besoin de nous parler pour parvenir à l’extase, nous n’en ressentons apparemment pas plus l’envie aujourd’hui. Il nous arrive parfois de nous regarder sans rien dire pendant de longues minutes, d’un bout à l’autre d’une pièce. Et puis je fonds ou c’est lui qui craque. Et nous nous rapprochons, sans jamais nous quitter des yeux, pour nous enlacer, en silence. « 

3,5/5

Où le trouver :

Amazon

Une réflexion sur “Chronique n°872 : L’Atelier du Désir, tome 2 : Peins-moi (encore), Frédérick Tubiermont.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s