Chronique n°879 : La fin des temps, JL Vincent.

Auto-édition
320 pages
Date de sortie : 14 juillet 2020

Résumé :

Jour J + 3,25 Milliards d’années.

Mercure et Vénus ne sont plus.

La vie existe encore sur terre grâce à des boucliers qui absorbent le trop plein d’énergie émise par le soleil.

Electrogyne, la capitale de ce monde évolué technologiquement, est le monde parfait par excellence.

Organisée par une intelligence artificielle, les machines y ont remplacé les humains au travail pendant que ces derniers sont libres de faire ce qui leur plaît dans le monde virtuel.

Mais sont-ils vraiment libres ?

Ces théories complotistes partagées par une minorité qui se cache sont-elles fondées ou pas ?

Et qu’en est-il de ces disparitions inexpliquées ?

Un accident impossible sur la dernière île restée sauvage de la planète va permettre la rencontre entre deux façons de vivre radicalement différentes.

L’avis de Emy :

Direction un monde où la technologie et les intelligences artificielles possèdent une place gigantesque. Les humains sont presque moins humains que les intelligences artificielles. Et un autre monde où tout est différent. C’est tout de même une dystopie qui apporte une réelle réflexion. Un monde futuriste qui n’est peut-être pas si loin de la future réalité qui sait après tout ? Ça en est autant intéressant que sympathique qu’effrayant. Surtout quand on voit déjà comment la technologie régit la vie de certaines personnes.

J’ai beaucoup apprécié la différence montrée par l’histoire. Nous avons un peu deux mondes parallèles en quelques sortes, d’un côté ceux qui vivent leur vie avec la technologie et ceux qui sont tout l’inverse qui mènent une vie simple et différente pour le coup.

La lecture possède de nombreux points de vue. Ce qui est une bonne chose, ça permet de ne pas s’ennuyer et ça donne une certaine dynamique. De plus, c’est intéressant de voir et découvrir chaque point de vue. Il y a de la diversité et j’ai aimé ça. Il faut juste bien se concentrer au début car il y a beaucoup de personnages. Pour être honnête, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. Je ne sais pas vraiment pourquoi, peut-être parce qu’il y a en avait beaucoup ou bien parce qu’il me manquait quelque chose pour le faire. En tout cas, c’était un plaisir de les suivre tout au long de cette lecture.

L’histoire se lit assez vite. La plume est facile à lire et à comprendre. C’est plutôt fluide et agréable, ce qui est bien dans une dystopie. J’ai déjà lu des livres de science-fiction avec des termes parfois dur à comprendre, mais ici ce n’est pas le cas. JL Vincent a créé un univers pour le moins intéressant, intrigant et qui fait réfléchir à notre propre futur. J’ai aimé l’univers et j’ai été transporté sans problèmes. Nous avons des descriptions, de l’originalité, des théories et dans l’ensemble il y a une bonne construction. C’est prenant.

Pour ceux qui aiment s’évader le temps de quelques heures avec un monde mêlant humains et virtuel, allez-y ! Une lecture forte sympathique à découvrir.

Je tiens à remercier l’auteur pour ce service presser qui m’a permis de passer un bon petit moment de lecture.

 » Le monde était entrain de changer et bientôt, tout le monde en aura pris conscience, tant là-bas, en ce lieu d’où viennent ces oiseaux métalliques, qu’ici. Les plus chanceux survivront, les autres périront. »

4/5

Où le trouver :

Amazon

2 réflexions sur “Chronique n°879 : La fin des temps, JL Vincent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s