Chronique n°897 : L’Odyssée des Sylphes, Christophe Maire & Geoffrey Guntz.

Editions Ex aequo
286 pages
Date de sortie : 10 juillet 2017

Résumé :

Sélène d’Altigo est une Sylphide, Grande Prêtresse d’Élysia. Lorsque les humains attaquent sa planète, elle voit tout ce qu’elle a connu anéanti en un instant. Elle ne parvient à s’échapper que pour être capturée par des esclavagistes, qui en font l’attraction de leur arène. Cependant, les humains convoitent son sang aux propriétés mystérieuses, et chargent un mercenaire de l’enlever : Meanrir, pirate âgé de deux mille ans. Issus respectivement de la Lumière et de la Nuit, Sélène et Meanrir sont deux êtres que tout oppose. Et pourtant, des liens ne vont pas tarder à se tisser entre eux…

L’avis de Emy :

L’histoire est prenante et nous nous laissons rapidement prendre au jeu et à la quête de cette aventure. Une aventure intersidérale qui nous plonge dans une lecture plaisante à lire.

Lorsque les humains envahissent son monde, Sélène, une Sylphide, est réduite en esclavage comme son peuple. Jusqu’à ce qu’un mercenaire, Mearnir, se voit donner l’ordre de l’enlever pour son sang qui possède des propriétés convoitées. Bien qu’ils soient tous les deux très différents, ils vont s’amadouer et s’apprivoiser jusqu’à se compléter.

Nous y rencontrons des personnages vraiment intéressants. Sélène est une combattante hors pair, elle est déterminée et ne le laissera faire sous aucun prétexte. J’ai plutôt apprécié son personnage. Elle est sympathique à découvrir au fil de la lecture. J’ai aimé la suivre tout du long dans cette aventure. On s’attache à elle, tout comme on s’attache à Mearnir. J’ai apprécié son caractère. Il a une mission, il sait ce qu’il doit faire mais Sélène va quelque peu chambouler tout.

Ce que j’ai apprécié aussi ce sont les différents points de vue. Nous avons une vision plus intéressante et ça nous permet aussi de mieux comprendre.

L’histoire est vraiment dynamique et possède un bon rythme. Il y a de nombreuses actions, des rebondissements qui savent nous surprendre et nous prendre au dépourvu. Nous ressentons de l’espoir malgré le côté sombre présent, mais il y a aussi de la vengeance, des sentiments, des drames. Les descriptions nous font encore plus rentrer dans l’univers.

La plume que nous découvrons est très fluide. C’est simple et facile à lire tout en étant agréable. On est transporté sans soucis dans cet univers qui nous est offert. Les auteurs ont imaginé un univers intrigant, qu’on prend plaisir à découvrir. On voyage au fil des découvertes, des péripéties qui s’y déroulent. C’était une bonne lecture qui m’a fait passer un bon petit moment. J’ai aimé ce côté dystopique, futuriste, de science-fiction avec de la fantasy. C’était bien.

Je tiens à remercier les éditions Ex Aequo, les auteurs pour l’envoi de ce service presse et pour leur confiance !

Ce que je ferais des minutes à venir déterminerait le succès de ma mission, ou me coûterait la vie. Je pris une inspiration, et me focalisai sur mon objectif, parfaitement immobile. Le monde autour de moi cessa d’exister. Cet instant, qui en apparence ne dura qu’une fraction de seconde, fut pour moi un répit délectable. Sans plus tarder, j’étendis les bras et plongeai en avant. Le sol de l’arène s’approchait à toute vitesse.

4/5

Où le trouver :

Fnac

Amazon

2 réflexions sur “Chronique n°897 : L’Odyssée des Sylphes, Christophe Maire & Geoffrey Guntz.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s