Chronique n°901 : L’amour n’existe que dans les romances… ou pas !, Hélène Arnaud.

Harlequin France / Collection&H
Sortie : 10 mars 2021.
Prix ebook : 4,99 €

Résumé,

Si c’est trop beau pour être vrai, c’est que c’est faux ?

Viviane Lucerne, figure mondiale de la romance, serait… sa grand-mère ? Léa n’y croit toujours pas. Comment cette femme qui a passé sa vie à écrire des histoires d’amour a-t-elle pu abandonner sa famille pour partir vivre en Angleterre ? Il n’y a qu’un seul moyen de le savoir : la rencontrer. Ça tombe bien, la romancière recherche justement une nouvelle secrétaire… Mais, alors que Léa s’attendait à trouver une vieille dame acariâtre et solitaire, elle découvre une adorable grand-mère. Et voilà que débarque Colin, son petit-fils d’adoption aux allures de demi-dieu celte. Léa a l’impression d’être projetée dans l’une des histoires de sa grand-mère ; sauf qu’elle est bien placée pour le savoir, l’amour n’existe que dans les romances… ou pas ?

Ce qu’en pense Julie,

Nous découvrons ici le personnage de Léa qui part en quête de vérité pour essayer de comprendre d’où elle vient et pourquoi sa vie est ainsi. Évidemment, cela ne va pas être facile et elle va devoir se faire une place auprès de Viviane Lucerne. Est-elle vraiment sa grand-mère et pourquoi ne fait-elle pas partie de sa vie ? Léa va alors partir en Angleterre et se faire embaucher par Viviane comme secrétaire pour se rapprocher d’elle et en savoir un peu plus… mais c’était sans compter sur sa rencontre avec Colin, le « petit-fils » de coeur de Viviane. Colin semble être un homme charmant, beau gosse et plutôt sympa. Sa mère et lui sont très proche de Viviane depuis de longues années et Léa a dû mal a accepter cette situation… surtout que ce Colin ne la laisse pas indifférente et ce n’est pas du tout une bonne idée.

C’est une jolie lecture qui se lit toute seule, facilement et rapidement. Il y a peu de pages donc je vous le recommande si vous avez peu de temps ou simplement envie d’une lecture rapide. L’écriture de l’auteure est vraiment sympa, douce et prenante. J’ai aimé dès les premières lignes et je l’ai lu en une soirée sans me lasser. Il n’y a pas de moments de creux puisqu’on suit tranquillement les personnages dans leur vie et leur évolution. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé Léa, je l’ai trouvé très intéressante à suivre et je me suis beaucoup attachée à elle et à sa manière d’évoluer et de voir les choses. Par contre j’ai un peu moins aimé Colin, même si je ne l’ai pas détesté non plus attention ! On va dire que je me suis juste moins attaché à lui et à sa manière d’être… Ce n’est pas un coup de coeur ni un livre que j’ai adooooré car il manque pour moi cette petite étincelle, et un peu plus « d’actions » mais honnêtement c’est un petit livre très agréable à découvrir et assez mignon. C’est une belle histoire, simple et sans folie mais qui est pas mal pour se reposer et se détendre.

Service presse avec Harlequin France.

Citation,

« Elle l’avait trouvé charmant. Elle avait été séduite par sa douceur et sa gentillesse, par ses sourires pensifs et lointains. Lui. L’intrus. »

3,75/5

Où le trouver :
Lien Harlequin
Lien Amazon

5 réflexions sur “Chronique n°901 : L’amour n’existe que dans les romances… ou pas !, Hélène Arnaud.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s