Chronique n°931 : Let Me Dream, épisode 2 : La vie sans elle, Jane Devreaux.

Auto-édition
168 pages
Date de sortie : 8 avril 2021 

Résumé :

David a eu beau lutter, la réalité l’a rattrapée. Voilà qu’il va devoir réapprendre à vivre sans son horripilante chimère. Mais la suite pourrait bien s’annoncer plus compliquée qu’il ne l’aurait pensé. Surtout maintenant qu’il est doté d’un don « si particulier ».Comment une femme qu’il n’a jamais rencontrée a pu à ce point bouleverser son univers ?

L’avis de Emy :

Le second tome suit les traces du premier et est tout autant prometteur et bien. C’est prenant vraiment du début à la fin, si bien que dès que l’on termine le second tome on est obligé d’enchaîner avec le troisième tome car c’est presque impossible de patienter.

On retrouve David qui est « rentré » dans le monde réel. Un David heureux de retrouver ses proches, mais aussi malheureux d’avoir laissé Lexie dans l’autre monde. David va devoir réapprendre à vivre, il va devoir s’adapter à sa vie. Quand il va découvrir son don, il va avoir du mal à se faire comprendre alors qu’aux autres des yeux, il paraît fou. Ce second tome nous permet d’apprendre à plus le connaître, à mieux le comprendre.

Concernant Lexie, les mystères planent toujours autour d’elle. L’on va avoir certaines réponses, mais aussi de nouvelles questions. Lexie va avancer dans le mystère qu’elle est. Comme pour David, on en apprend plus sur elle et on s’attache encore plus à elle.

Le second livre est vraiment intriguant et intéressant. On est surpris et il y a de nombreux rebondissements tout au long du livre qu’on est pris au dépourvu par moment. Nous avons aussi de l’amour, de l’amitié, des rêvélations, des questionnements, des secrets et du mystère. Tout s’enchaîne et c’est juste super ! Le rythme est intense et j’adore l’intrigue.

Jane Devreaux m’a transporté sans soucis. Elle m’a transmis des émotions et elle m’a emmené dans l’univers qu’elle a créé qui est toujours aussi surprenant. La ligne est mince entre l’irréel et le réel. C’est addictif et surprenant.

Une jolie suite ! Si vous n’avez pas encore commencé cette saga, je vous la conseille.

Je remercie Jane Devreaux pour l’envoi ce service presse et pour sa confiance.

 » Mes amis tentent de me divertir, mes collègues se remémorent pour moi le bon vieux temps, mais c’est son image qui demeure la plus présente. Loin de se dissiper, elle me hante, me désoriente, je ne sais plus où s’arrête la rêve et où commence la réalité.

A quoi reconnaît-on notre monde de celui de l’inconscience ? Je cherche les détails qu’il n’y avait pas là-bas, je ne parviens qu’à m’égarer d’avantage. Et si je rêvais encore, si le paradis avait viré au cauchemar ? »

5/5

Ma chronique sur le tome 1 : L’autre Monde.

Où le trouver :

Amazon ebook (épisode 2)

Amazon broché (épisode 2)

3 réflexions sur “Chronique n°931 : Let Me Dream, épisode 2 : La vie sans elle, Jane Devreaux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s