PREMIÈRES LIGNES #153

Bonjour, ravie de vous retrouver pour ce rendez-vous du dimanche : premières lignes, créé par Ma Lecturothèque. Cela permet ainsi de se faire une idée sur le livre que nous allons lire voire même de faire une belle découverte. Nous aimons beaucoup le principe.

Le concept est simple, chaque dimanche, il faut choisir un livre et en citer les premières lignes.


Le choix de JULIE :

Prologue

Enfin installée sur un tas de briques, perchée sur le toit de mon immeuble, je tire sur la cigarette toujours éteinte vissée à ma bouche. J’en ai toujours sur moi. En aspirer une seule bouffée pourrait presque me tuer. Même si je n’ai jamais fumé, posséder une paquet de clopes me donne l’impression de braver les interdits, MES interdits.

Dans certaines soirées professionnelles, elles me permettent de briser la glace. Un exemple ? Lors de l’un des premiers événements où j’avais réussi à être conviée, l’attachée de presse France de MAK’S – une des plus grandes marques de maquillage au monde – s’est glissée dans le cercle d’invités où j’écoutais avec peu d’entrain les conversations superficielles des uns et des autres.

Nous étions toutes les deux un peu à part depuis le début. On avait dû se aire violence pour nous immiscer dans les grappes de personnalités, chacune pour des raisons différentes. Nous imposer dans cette soirée équivalait à nous imposer dans le milieu. Cette nana, fraîchement embauchée, avait déjà fait des émule sur les réseaux sociaux.


Chronique : Si mon cœur s’affole, Kelilane Bee.

Une réflexion sur “PREMIÈRES LIGNES #153

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s