Chronique n°988 : Serial, Christophe Sambre.

ÉDITIONS HEARTLESS
Sortie : 15 mai 2021
Prix ebook : 4,99€
Prix papier : 17 €

Résumé,

Paris, octobre 2002.

Christophe est un jeune homme apparemment sans histoires. Assis sur les marches de la Grande Arche, il se délecte des saveurs de la foule. Il observe, analyse, invente à chacun des torrents de joies, de peines et de fantasmes… Ses fantasmes à lui, ce sont les mains délicates et sensuelles des jeunes filles qu’il suit du regard ; celles-là même qui, il le sait, deviendraient dans son atelier des princesses.

Marsy et Geoffrey sont tous les deux inspecteurs à la criminelle. Chacun dans son style, chacun avec ses principes, ses brisures… sa belle gueule ou son flingue. 

Ce matin, alors que leurs vies déglinguées s’enlisent toujours davantage, Lucy, la légiste attachée au 36 quai des Orfèvres, leur donne un ultime coup de massue : cette nuit un nouveau serial killer a frappé et, d’après ses méthodes, tout laisse supposer qu’il ne tardera pas à remettre le couvert.

Ce que pense Julie,

Nous découvrons ici le personnage de Christophe, un jeune homme qui pourrait paraître simple, banal et sans problème… mais évidemment ce n’est pas tout à fait vrai.

Clairement ce n’est pas un livre à mettre entre les mains de n’importe qui. C’est assez dérangeant et ça peut paraître gênant au niveau psychologique par moment mais c’est néanmoins ce qui fait que ce thriller est aussi bon ! Évidemment, il y a aussi énormément de rebondissements, il se passe sans cesse quelque chose, donc c’est dynamique et prenant de la premières pages jusqu’à la fin. L’ambiance est intéressante et parfaite pour une histoire de ce genre, la plume de l’auteur est juste, fluide, facile à lire mais surtout addictive ce qui est une bonne chose et c’est d’ailleurs ce que j’attendais de l’auteur en commençant ce livre. Aussi, il y a de grandes descriptions des tueurs mais aussi des scènes ce qui amène des émotions et des sentiments supplémentaires en lisant l’histoire. Autant dire que parfois… ça fait vraiment froid dans le dos ! Finalement, j’avais un peu l’impression d’être dans le livre ou sur les scènes aussi et entre nous, c’est un sentiment étrange surtout dans ce genre de livre haha.

Je trouve le nombre de page vraiment correct puisque pour moi, si il y en avait eu plus, ça aurait fini par être trop long. On a ici un très bon thriller à suspens avec des personnages sombres, torturés et intéressants à suivre et à découvrir !

Un thriller sanglant, captivant et qui fait froid dans le dos : je recommande pour les fans de ce genre !

*Service presse. Merci aux éditions Heartless.

Citation,

« Les tremblements qui secouaient les membres de Marsy étaient de plus en plus douloureux. Derrière ses oreilles, de sinistres insectes bourdonnaient à lui décrocher les tympans. La langue sèche, les poumons en manque d’oxygène, il sentait l’hypoglycémie menacer jusqu’au dernier de ses muscles.  »

4,5/5

Où le trouver :
Lien Amazon

Une réflexion sur “Chronique n°988 : Serial, Christophe Sambre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s