Chronique : L’Appel d’Am-Heh, Guy-Roger Duvert.

Auto-édition
229 pages
Date de sortie : 2 mai 2021

Résumé :

En 1934, Kristen, archéologue travaillant à la Miskatonic University, à Arkham, tente de faire reconnaître ses compétences dans un monde où les femmes restent méprisées.

Tout change le jour où elle reçoit un paquet envoyé d’Égypte, contenant une moitié de tablette aux inscriptions semblant dater de l’époque archéenne. Accompagnée de Milton Blake, un aventurier obéissant à un conclave occulte au sein de la Miskatonic, et de Howard Brixton, ancien espion britannique, elle s’engage dans une odyssée qui l’amènera des États-Unis en Égypte, puis en France et jusqu’en Allemagne nazie.

Mais cette course après un savoir occulte qui aurait dû rester enfoui ne risque-t-elle pas de les mener aux portes de la folie ?

L’avis de Emy :

Avec cette romance fantastique direction une superbe aventure !

Nous partons dans une aventure remplie de suspense et de mystères au cœur des années 30. Un véritable périple attend les personnages, où les rebondissements et les obstacles feront leur apparition.

Avec la tablette entre ses mains Kirsten, va partir à la découverte de ses secrets parfois sombres. Accompagnée de Milton et Howard, tous vont devoir affronter des obstacles et des révélations qui ne vont pas rendre leur périple simple.

Les personnages sont très attachants. Pas tous évidemment haha, certains le sont moins… J’ai apprécié le personnage de Kirsten. Kirsten, archéologue, est une femme déterminée à s’affirmer dans cette époque où la place des femmes est en retrait, elle a aussi de l’ambition. Les personnages sont bien construits et travaillés, comme la plupart des protagonistes de l’auteur qui possèdent de la profondeur et une psychologie intéressant et travaillée.

J’ai adhéré à l’univers un peu à la Indiana Jones. Une quête que l’on prend plaisir à suivre et à découvrir avec les personnages. Un univers et une ambiance différente de ceux de science-fiction que j’ai pu découvrir et imaginé au cours des autres livres de l’auteur mais qui est super ! On voyage des Etats-Unis, à l’Egypte, en passant par le France ou encore l’Allemagne. J’ai aimé ce petit coté historique et archéologique !

L’écriture est facile à lire et toujours aussi fluide. Il nous transporte et on se retrouve immergé dans cet univers. La lecture aborde la place de la femme durant cette époque des années 30, une place limitée avec un rôle bien définit où les femmes doivent rester à leur place. L’intrigue est surprenante et bien ficelée. J’ai adoré cette touche égyptienne, avec les secrets, les malédictions, la mythologie égyptienne.

C’était donc une bonne lecture. Si vous souhaitez partir en expédition et à l’aventure, ce livre est fait pour vous !

Je tiens à dire merci à l’autre pour l’envoi de ce service presse et pour sa confiance.

 » J’ai tout d’abord tenté de trouver une logique quelconque, tel un symbole se répétant plus souvent que les autres, mais je dus rapidement reconnaître mes propres limites. Cependant, alors que j’étais plongé dans la contemplation de l’objet, j’ai eu soudain la sensation que certaines runes prenaient sens. C’était très curieux : je restais incapable de saisir la signification d’aucune d’entre elles prises séparément, mais dans l’agencement dans lequel elles se trouvaient sur la pierre, je pouvais comme deviner le début d’un message. »

4/5

Où le trouver :

Amazon (ebook)

Amazon (broché)

2 réflexions sur “Chronique : L’Appel d’Am-Heh, Guy-Roger Duvert.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s