Chronique : Rendez-vous au chalet des coeurs oubliés, Emily Blaine.

Prix ebook : 9,99 €
Prix papier :
16,90 €

Sortie : 06 octobre 2021

Résumé,

Pour Noël, elle va le rendre dinde !

La première fois que Nicolas a rencontré Louise, il l’a prise pour une folle furieuse qui essayait de voler les bocaux de cornichons dans son Caddie.La deuxième fois que Nicolas a vu Louise, il venait de défoncer la porte des toilettes pour hommes dans lesquelles elle était enfermée. Clairement, Louise n’a rien à voir avec les femmes qu’il fréquente habituellement, lorsqu’il profite de son aura de célèbre guitariste de rock pour tromper la solitude de ses nuits. Éternelle optimiste, gourmande propriétaire d’une chocolaterie, elle est aussi une passionnée – limite obsessionnelle – de Noël. Sauf que lui déteste Noël. Et qu’il s’est laissé embarquer dans le rôle du faux petit ami de Louise pour faire enrager l’ex de cette dernière. Dès lors, Nicolas n’a qu’une seule certitude : ces vacances de fin d’année à la montagne promettent d’être tout sauf reposantes…

Ce qu’en pense Julie,

Quel plaisir de retrouver la plume de Emily Blaine une fois de plus avec une petite romance de Noël toute mignonne ! En commençant le livre, je me doutais que j’allais passer un bon moment et clairement : ce fût le cas ! Surtout que je vous avoue que j’ai lu juste avant celui ci « T’embrasser sous la neige » donc j’étais plus que ravie de retrouver le groupe de musique dont fait partie Nicolas. Pour ceux qui ne le saurait pas, dans l’autre histoire, nous suivons les personnages de Juliette et Evan que vous retrouvez donc évidemment aussi dans « Rendez-vous au chalet des coeurs oubliés », ce que j’ai trouvé appréciable surtout que ce sont des personnages très attachants.

Nous découvrons ici le personnage de Louise, une jeune femme qui a son petit caractère, pas mal de réparties, plutôt sympa, passionnée par son métier et grande fan de Noël. Elle a plutôt la joie de vivre et a toujours été fan du groupe dont fait partie Nicolas, mais aussi de lui… autant dire qu’elle ne va pas y croire lorsqu’elle va le rencontrer au supermarché… et en plus c’est un voleur de cornichons… Si Louise aurait rêvé cette rencontre, elle ne l’aurait sûrement jamais imaginé aussi haute en couleurs. À côté d’elle, nous découvrons aussi le personnage de Nicolas, un homme qui adore la musique mais qui déteste Noël ! Il pourrait paraître un peu arrogant, pas très sympa mais finalement c’est un homme simple, qui aime vivre tranquillement et sans chichi. Il ne s’attache a aucune femme, ne croit pas réellement en l’amour et vît finalement de manière assez solitaire.

J’ai beaucoup aimé le duo formé par Nicolas et Louise, ils m’ont très rapidement charmé par leur manière d’être, leur attirance, leur personnalité et leur façon d’évoluer ensemble. Je me suis attachée à eux dès les premières pages et je reconnais être presque triste d’avoir dû les quitter si vite… Nicolas a su me toucher au fil des pages et Louise, à sa façon, m’a fait rire et sourire.

Cette histoire est plutôt basique, simple et elle pourrait ressembler à d’autres histoires, mais vous savez quoi ? J’ai adoré quand même parce que je trouve qu’avec Emily Blaine il y a toujours ce petit quelque chose en plus, ce truc qui fait que chacune de ses histoires est adorable, sympa, hyper prenantes et juste parfaite pour se détendre. Surtout qu’une fois de plus, l’autrice nous offre de magnifique joutes verbales entre nos deux héros, impossible de ne pas sourire !

Est-ce que je vous conseille ce livre ? Si vous cherchez une romance de Noël avec tous les ingrédients des comédies romantiques, un peu comme les films à la télévision les après-midi… FONCEZ IMMEDIATEMENT L’ACHETER !

Pour moi, ce fût un joli petit coup de coeur de fin d’année ! Merci Emily Blaine de nous offrir toujours des histoires aussi mignonnes et qui permettent de passer de bons moments !

*Service presse avec Harlequin France.

Citation,

« — Ma flûte à bec a pris la fuite en fin de quatrième. Je soupçonne ma mère de me l’avoir confisquée pour préserver ce qui lui restait d’ouïe.
— La flûte à bec n’est pas un instrument.
— Ah bon ? ris-je.
— Un instrument génère des sensations et des émotions. Pour la flûte à bec, hormis une envie de meurtre ou une haine profonde de son prochain… »

5/5

Où le trouver :
Lien Amazon

2 réflexions sur “Chronique : Rendez-vous au chalet des coeurs oubliés, Emily Blaine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s