Chronique : Outsphere, tome 2 : Le Réveil, Guy-Roger Duvert.

Auto-édition
351 pages
Date de sortie : 22 mars 2020

Résumé :

La colonie, dernier vestige de l’humanité échoué sur la planète Eden, tente de se reconstruire après sa guerre civile, mais les dégâts matériels sont conséquents. Par ailleurs, un conflit avec les tribus primitives voisines semble de plus en plus inévitable. Alors que militaires et politiciens opposent deux visions, l’une pacifiste et l’autre belliqueuse, les scientifiques, devenus archéologues sur cette exoplanète, se concentrent eux sur le passé d’Eden, qui leur réserve encore de nombreuses surprises. Les survivants atlantes, bien que réduits numériquement, s’intègrent au reste de la communauté, prenant progressivement des rôles de plus en plus importants. Dans le même temps, les colons s’étendent géographiquement, de nouveaux comptoirs apparaissant ici et là. Mais s’agit-il de l’expansion d’une nouvelle civilisation, ou bien du chant du cygne de la nôtre? « Outsphere » est une saga de science-fiction, qui tout en développant un univers particulièrement fouillé, s’amuse à explorer des questions philosophiques liées d’un côté au transhumanisme, de l’autre à ce qui nous définit en tant que civilisation ou en tant qu’humanité.

L’avis de Emy :

Dans ce second tome, on retrouve beaucoup plus d’action que dans le premier tome. C’est plaisant de retrouver les colons sur l’exoplanète qu’est Eden. Un conflit est de plus en plus prévisible et ça se ressent. Leur survie va être une quête.

Les personnages sont toujours sympathiques à suivre. Seulement, je pensais avoir un peu plus d’émotions, mais ce n’est pas le cas. Peut⁻être est-ce voulu après je ne sais pas et surtout ça ne nous empêche pas de s’amuser à suivre les personnages dans cette aventure qui n’a pas encore dévoilé tous ses mystères et son suspense.

Comme dans le premier tome, nous avons plusieurs personnages que nous suivons et qui nous dévoile leur vision de choses. Nous en avons même quelques uns que nous découvrons et c’est bien. Les personnages et la population en générale évoluent petit à petit, entre eux. Tout comme nous en apprenons encore un peu plus sur cette planète. On l’explore en même temps que les protagonistes et ça ne rend le tout que plus agréable. Une aventure qui continue sa lancée.

Ce conflit et cette mésentente entre les militaires et les politiques, les scientifiques et les civils sont toujours présents. Les tensions ne se sont pas évaporés.

L’univers est toujours aussi passionnant et complexe. L’univers est riche et on a des descriptions qui nous permettent de nous immerger dans l’histoire et sur Eden. On navigue et on voyage. Le rythme est, j’ai trouvé, plus rapide que dans le premier notamment vers la dernière partie du livre. J’ai eu l’impression d’être à bout de souffle et même de manquer de souffle à un moment aha. Mais au moins, ça prouve que c’est prenant ! La couverture est aussi belle que celle du premier tome.

On ressent tout le travail de recherches qu’il y a pu avoir afin d’exploiter au mieux certaines sujets, certains métiers même. Les thématiques du premier tome sont aussi toujours là. On constate des changements et des sujets ressortent aussi plus que d’autres. Les questionnements sont de la partie et la trans-humanité aussi.

Plus qu’à attendre le troisième tome car avec ce final… on est bien curieux.

Merci à l’auteur pour l’envoi de ce service presse via Simplement Pro.

Citation :

« Mais il restait une inquiétude de taille dans l’esprit des deux hommes : combien de temps faudrait-il aux Edeniens pour relancer une nouvelle attaque ? Ils avaient certes subi deux défaites, avec à chaque fois de lourdes pertes dans leurs rangs, mais le nombre restait en leur faveur. Et autant à Ashkan ils n’avaient fait que peu de dégâts par rapport à leurs propres pertes, autant Elotown avait durement souffert de leur passage. »

4,25/5

Où le trouver :

Amazon

Une réflexion sur “Chronique : Outsphere, tome 2 : Le Réveil, Guy-Roger Duvert.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s