Chronique : Don’t Call Me Darling, Effie Holly & Ryanne Kelyn.

Auto-édition
376 pages
Date de sortie : 25 octobre 2021

Résumé :

Deux mâles ont matché sur Crusher, rendez-vous à 19 heures, chambre 210,

« Amusez-vous »

À 40 ans, Jonathan Barnes n’avait encore jamais remis en cause son hétérosexualité. Mais lorsqu’il découvre la nouvelle application de rencontre à la mode, une pulsion le pousse à se lancer dans l’inconnu. Il choisit de vivre une aventure avec un homme.

Les règles de Crusher sont simples : Deux profils anonymes. Une chambre sombre. Une heure. Et un plaisir ultime ! Un schéma qui correspond parfaitement aux attentes de Daniel Wang. 39 ans, gay célibataire dans l’âme et en phase avec sa sexualité.

Entre les deux hommes, c’est un véritable coup de foudre charnel. Mais à l’extérieur de la chambre Crusher, Daniel et Jonathan sont-ils faits l’un pour l’autre ?

L’avis de Emy :

Une seule heure, rien qu’une entre eux c’est ce qui était prévu. Sauf que ça va tout bouleverser. On découvre Daniel et Jonathan qui nous font rire, qui nous touche et qui nous offre une très belle histoire. J’ai adoré les découvrir, apprendre à les connaître. On ressent de suite l’alchimie entre eux. Ma préférence va à Jonathan aha.

Ce sont tous les deux des personnages intéressants qui nous surprennent. Je me suis beaucoup attachée à eux. Ils ne sont pas ce qu’ils paraissent au premier abord. C’était très curieux, sympathique et même captivant de les voir évoluer ensemble, s’apprivoiser, s’amadouer progressivement jusqu’à s’ouvrir l’un et l’autre et s’aimer. Les personnages sont authentiques, vrais. Ils sont bien construits et travaillés avec une psychologie poussée.

J’ai adoré retrouver la plume de ces deux auteures talentueuses ! Une plume à quatre mains toujours fluide qui transporte et qui nous envoûte. Effie Holly et Ryanne Kelyn savent nous charmer, nous faire passer de bons moments et merci à elles pour nous écrire de si belles histoires. Il y a de l’humour, des émotions. Plusieurs sujets y sont exploités, tel que l’amour, le rejet, le deuil ou encore l’acceptation. 

J’ai été triste de quitter. Je l’ai lu si rapidement, il ne m’a fallu que quelques heures. Je n’ai absolument pas vu le temps défiler. C’est une romance qui met du baume au cœur, qui nous fait sourire. Une histoire sensuelle, érotique, toute en douceur et en originalité !

Je vous recommande cette superbe lecture à 100 % !

Je remercie les auteures pour ce service presse via Simplement Pro.

Citation :

« — T’es complètement cinglé, Jonathan Barnes… Mais qu’est-ce que j’aime ça. »

4,5/5

Où le trouver : 

Amazon

2 réflexions sur “Chronique : Don’t Call Me Darling, Effie Holly & Ryanne Kelyn.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s