Chronique : Kiss me, Baby, Mélusine Pinson.

Harlequin France / COLLECTION &H
Sortie : 01 décembre 2021
Prix ebook : 4,99 €

Résumé,

Lise est sur le point de craquer. Chaque fois qu’elle ferme les yeux, elle revoit les mains puissantes de William se poser sur son corps, les muscles de ses avant-bras se tendre, tout cela pour lui procurer du plaisir. Et quel plaisir… Elle frissonne encore du massage, pourtant innocent, qu’il lui a prodigué la veille. Il faut dire que ce kinésithérapeute tatoué – et indécemment sexy – est l’homme le plus attirant qu’elle ait jamais rencontré. Comment résister à cette carrure d’athlète, ce regard craquant, ces cheveux blonds ébouriffés ? Si Lise est venue en thalasso, c’est avant tout pour se reposer, mais quelques exercices physiques ne peuvent pas lui faire de mal. Surtout s’ils impliquent William, nu, dans sa chambre d’hôtel… 

Ce qu’en pense Julie,

Nous découvrons ici le personnage de Lise, une jeune femme intéressante, bonne vivante, qui a vraiment dû mal avec son physique mais essaie d’avoir confiance en elle, tant bien que mal. Parfois on a l’impression de ne pas avoir affaire à la même femme selon les situations, c’est un peu perturbant. Cependant j’ai aimé sa manière d’être quand elle lâche enfin prise, qu’elle s’ouvre aux autres, qu’elle vit tout simplement ! À côté d’elle nous avons William est un peu mystérieux, passionné, beau gosse, sportif et charismatique. Au fil des pages, on découvre aussi un homme assez posé, bosseur, dynamique et généreux. Je pense que c’est clairement le personnage que j’ai préféré des deux, il y a un petit truc en plus qui m’a plu de suite ! On sent rapidement qu’il a quelque chose sur le coeur, quelque chose qui le blesse réellement…

J’ai aimé que les personnages soient aussi libéré, parlent de tout, que le sexe ne soit pas tabou ou compliqué. Ils sont ouvert d’esprit et tout simplement humain. Par contre, la romance va un poil trop vite pour moi. Je ne parle pas de leur attirance qui est très belle et qui peut complètement être réelle. Je parle davantage du côté amour et « sentiments ». Ce n’est pas non plus un gros point négatif. Mais c’est vrai que j’aurai apprécié que ça aille un peu plus en douceur. Cependant, j’ai tout de même apprécié leur duo, ce qu’ils dégagent et la manière dont ils évoluent. Ils sont de base « anti engagement » et ne veulent plus faire trop confiance en l’amour et dans les sentiments. Mais je les ai tous les deux trouvés très touchants et attachants au fil des pages en apprenant à les connaître d’avantage.

C’est une romance originale, sans prise de tête et que j’ai aimé lire. Aussi, le livre est coupé en trois actes et j’ai trouvé ça intéressant et assez rare. Ces actes représentent à chaque fois une part de l’histoire de nos personnages et plusieurs thèmes ou points importants qu’il peut y avoir dans une relation entre deux personnes. Je reconnais que j’ai aimé le petit « pari » qu’ils ont fait mais j’ai, de ce fait, trouvé l’acte deux un poil long par moment, ou en tout cas avec des moments qui n’étaient pas forcément utiles. J’aurai en contre-partie apprécié que l’acte 3 dure un peu plus longtemps car il y avait des moments très intéressants à développer d’avantage d’après moi. Cependant, j’ai été évidemment au bout de l’histoire car je voulais vraiment connaître le fin mot de cette histoire, savoir ce que cachait William mais aussi tout simplement s’ils allaient tous les deux finir ensemble… ou non… J’ai donc trouvé malgré tout cette lecture hyper prenante !

Je suis donc ravie d’avoir décidé de lire ce livre car j’ai passé un bon moment, tranquille, sympa, malgré les légers points négatifs que j’ai pu émettre. Je pense que je pourrais facilement relire l’autrice à nouveau car sa plume mérite d’être connue !

*Service presse avec Harlequin France (& Netgalley).

Citation,

 » Il doute que laisser les sentiments guider sa conduite et son avenir soit une bonne chose.

— C’est comme ce dessert que tu savoures, dit-il en me voyant déguster mon tiramisu aux spéculos. Tu l’apprécies et peut-être en commanderais-tu demain en manger un autre. Allez, disons que tu reviennes demain en manger un autre. Ça ne signifie pas que tu vas signer un chèque pour une livraison quotidienne tout le reste de ta vie.


— Je valide… Mais si ce dessert est une métaphore de ce que je crois, j’en consommerais volontiers toute la nuit et tout le jour (…) »

3,75/5

Où le trouver :
Lien Amazon

3 réflexions sur “Chronique : Kiss me, Baby, Mélusine Pinson.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s