Chronique : Rappelle-moi de te détester, Victoria Arabadzic.

SORTIE : Avril 2022
PRIXE EBOOK : 6,99 €

Résumé,

Qui aime bien… donne des envies de meurtre  !
En une fraction de seconde, toute la vie que Camila avait planifiée s’est écroulée.
Exit  le fiancé parfait… qui se révèle être un menteur et un manipulateur.
Exit  son entrée en tant que jeune avocate dans le cabinet de son père… où travaille son ex.
Exit  l’emménagement à deux dans l’appartement payé par papa. Alors, Camila prend  –  pour une fois  – une décision un peu folle : rejoindre sa jumelle, qui a quitté le domicile familial pour se libérer du contrôle paternel, à Los Angeles pour y passer ses vacances. Sur place, elle découvre que sa sœur s’est plutôt bien débrouillée : elle vit dans une splendide villa, en coloc avec les deux acteurs stars d’une série fantastique pour adolescents. Mais si Romeo, le copain de sa sœur, l’accueille chaleureusement, c’est tout le contraire pour Adam. Le grand brun tatoué ne cache pas son mécontentement et va même jusqu’à déployer toute son énergie pour essayer de la faire partir. Mais Camila voit clair dans son jeu  : ses attaques ne sont que l’expression d’un homme qui souffre. Et  lorsqu’elle le surprend en train de se droguer  elle comprend…  Adam est toxicomane. 

Ce qu’en pense Julie,

Nous découvrons ici le personnage de Camila, une jeune femme qui vient de voir sa vie s’écrouler sous ses yeux. Alors qu’elle est une brillante avocate passionnée par son métier, elle est aussi très amoureuse de son fiancé. Mais elle découvre un jour que son fiancé l’a trompé et lâche toute sa vie pour rejoindre sa soeur jumelle à Los Angeles. Là-haut elle va alors découvrir une toute nouvelle vie mais aussi les joies de la célébrité. C’est comme ça qu’elle va rencontrer Adam. C’est une femme qui se révèle rapidement courageuse, forte, douée dans son métier, bonne vivante et charismatique. Adam Carrera est un jeune acteur, très médiatisé, drogué, arrogant, sûr de lui, qui profite de la vie et qui se bat perpétuellement contre lui-même. Même s’il est un peu têtu et qu’il ne veut pas qu’on l’aide, il va en quelques jours ressentir de nouveaux sentiments qui vont le désemparer. 

C’est une romance assez basique et « déjà-vu » mais j’ai tout de même passé un bon moment. En partie car l’histoire est très prenante et addictive. C’est le genre de romance qui passe toujours bien, qui est fluide, plaisante et qui permet de se détendre. Je reconnais que ce n’est pas mon roman favoris de l’autrice car j’ai plus qu’adoré « break the rules » et « Out of Control » mais « rappelle-moi de te détester » reste un très bon livre également ! C’est juste que malgré quelques sujets importants abordés, il y a un peu moins de profondeur dans ce livre. L’émotions est doucement présente, d’avantage à la fin du livre d’ailleurs, donc je pense que ça aurait été sympa d’en avoir un peu plus mais ce n’est pas très grave non plus. L’écriture de l’autrice nous offre un livre facile à découvrir, touchant, vivant mais aussi intéressant. J’ai été très touché par Adam, son auto-destruction et son évolution. Il m’a plu tout de suite et j’ai rapidement espéré qu’il puisse avoir accès au bonheur. Son duo avec Camila est quelque peu toxique au début mais finalement en évoluant, on se rend compte qu’ils peuvent peut-être s’apporter quelque chose… et j’ai vraiment apprécié ça.

Ici nous avons un je t’aime moi non plus, un duo qui passe de l’amour à la haine mais qui nous touche forcément au fil des pages. Leur amour est complexe, presque impossible et ils vont devoir se battre contre leurs démons, contre leurs peurs mais aussi contre de nombreux obstacles. Vont-ils y arriver ? Vont-ils finir ensemble ou sont-ils mieux séparés ? Tant de questions qui rendent ce livre dynamique et captivant du début à la fin.

Un roman réussi qui vaut le détour, surtout pour découvrir nos deux héros ! Une petite romance comme j’aime qui m’a fait passer un bon moment sans prise de tête.

*service presse, merci à Netgalley & Collection &H.

Citation,

« Bien que Romeo soit mon meilleur ami, il faisait fausse route. Tout ça ne signifiait rien, je n’avais aucune place dans ma vie pour l’amour. J’étais un éternel loup solitaire. »

4/5

Où le trouver :
Lien Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s