Chronique : Les Corbeaux – Les Vestiges de l’Arsenal, Lydie Blaizot.

Editions l’Alchimiste
345 pages
Sortie : 1 mars 2022

Résumé :

Depuis la Tempête, des villes côtières du Nord de la France, en partie dévastées, sont devenues le théâtre de phénomènes étranges. Des créatures monstrueuses peuplent désormais les zones ravagées par l’océan et certaines machines paraissent désormais douées de vie… Les habitants se sont adaptés et la vie s’est organisée, sans abandonner les machineries à vapeur qui peuplent leur quotidien.

Nayeli Morin, jeune fille sans famille ni travail, survit de rapines au Havre. Son atout : elle peut communiquer avec les morts… et les forcer à lui révéler la cachette de leurs maigres possessions. Elle est un Corbeau, à la recherche d’un maître capable de la former. Ainsi, elle finit par rencontrer Reynard Bonniface, habitant à Cherbourg, où il officie comme enquêteur « spécialisé » auprès des autorités. À peine a-t-elle posé le pied dans la boutique de ce personnage hors normes qu’une affaire leur est confiée. Un cadavre a été découvert près de l’Arsenal, un lieu où la perversion des machines atteint un niveau jamais observé par ailleurs. Très vite, les événements s’enchaînent et les deux Corbeaux comprennent qu’un grand danger menace la ville. Mais n’est-il pas déjà trop tard ?

L’avis de Emy :

Embarquons dans un univers mystérieux au côté steampunk et fantastique.

Après une tempête qui a amené pas mal de destruction sur les côtes, des machines qui s’animent sont apparus venant de nulle part. En dehors de cela, des personnes peuvent communiquer avec les fantômes, ils se font appelés les Corbeaux. Nayeli en fait partie. Elle va aller à Cherbourg afin de trouver celui qui doit lui apprendre à gérer son don et ses capacités, un mentor. Seulement une mort, puis de nombreuses autres pour le moins mystérieuses vont subvenir dans les alentours, amenant nos héros à enquêter sur ces étranges phénomènes qui se produisent à l’Arsenal.

Les personnages sont très authentiques, intéressants et originaux ! J’ai adoré celui de Reynard, le mentor de Nayeli, un corbeau. Il a quelque chose qui capte l’attention et qui le rend si profond et complexe. Nayeli est une héroïne qui m’a plu aussi parce qu’elle est déterminée et débrouillarde. Elle qui est orpheline a dû se débrouiller seule. Elle va apprendre à mieux connaître son don et les capacités qu’elle possède avec l’aide de son mentor. Elle est intelligente. J’ai apprécié sa personnalité ! Thomas, le fantôme, est lui aussi assez sympathique à découvrir.

J’ai aimé voyagé en France avec cet univers qui m’a captivé. Le climat est hostile par endroit, sombre, envoûtant, intrigant ! On prend plaisir à suivre les personnages dans cette aventure et cette enquête. Les événements défilent, s’enchaînent de manière dynamique. Il y a du danger, de l’interdit, de l’action, des esprits et de la tension qui pèsent sur le récit.

L’auteure a été une bonne découverte. L’écriture est très fluide et nous transporte dans cet univers. L’ambiance que l’on ressent est stressante, mystérieuse et angoissante. Tout est présent pour nous le faire ressentir. Notre imagination vogue et vagabonde complètement au cœur de cette enquête empreint de magie et de secrets. La trame nous dévoile des indices, assez pour nous tenir en haleine et nous interroger.

Une lecture passionnante qui m’a fait passer un bon moment !!

Je remercie les éditions l’Alchimiste pour ce service presse. (Net Galley)

Citation :

 » – A vous sauver, chuchota-t-elle. Je ne voulais pas vous abandonner dans cet horrible endroit.

– C’était fort aimable à vous, bien que très stupide. Vous auriez pu y laisser la vie, et personne ne nous aurait retrouvé. « 

4,25/5

Où le trouver :

Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s