Chronique : De Brume et d’Ospales, Amandine Peter.

Explora
368 pages
Sortie : 30 mars 2022

Résumé :

À Rochevive, la magie s’inhale. Les embrumeuses diffusent de l’ospaline, un liquide obtenu à partir de la transformation alchimique des ospales.

Razelle, apprentie espionne au service de l’État, rêve de devenir alchimiste.

Mais avant de quitter sa formation, la directrice lui confie une dernière mission : elle doit espionner le Pirate Sans Nom, ce voleur d’ospales qui a ruiné le commerce de son père. 

Malgré le danger, quand Razelle apprend que le Pirate est à la recherche de nouvelles recrues, elle décide de s’infiltrer dans ses rangs pour assouvir sa soif de vengeance…

Et si cette décision s’avérait être la pire erreur de sa vie ?

L’avis de Emy :

J’ai découvert cette auteure avec Les Nébuleuses que j’avais adoré. Quand j’ai vu ce one-shot, je n’ai pas hésité un seul instant.

Razelle va devoir espionner le Pirate Sans Nom, voleur d’ospales. Mais pas que, puisqu’il est aussi celui qui a amené son père à la ruine. Elle est bien décidée à se venger de lui, comme elle s’en ait fait la promesse. Quand elle apprend qu’il recrute, elle n’hésite pas longtemps avant de le rejoindre même si le danger l’entoure. Sa mission de jouer l’espionner ne va pas être si simple.

J’ai aimé la détermination de Razelle. C’est un personnage qui affronter les obstacles sans sourciller, elle fonce mais réfléchit et avance vers son objectif. Elle a une forte volonté, elle possède aussi un côté fragile et va se retrouver à douter et devoir faire des choix importants. Je me suis assez attachée à elle. Elle est intelligente et est maligne et rusée.

Puis, nous avons le pirate sans nom. Tout comme Razelle, il est attachant. Il a un côté mystérieux que l’on prend plaisir à découvrir au fil des pages, ainsi que son passé qui se dévoile au fur et à mesure des chapitres. J’ai aimé son personnage, comment il était construit et sa personnalité. Certes, c’est un personnage torturé, mais qui veut apporter justice aux gens.

Concernant les autres personnages. Je dois dire qu’ils sont tous intéressants et très plaisants à découvrir. Vraiment. Ils sont bien construits, on pourrait presque croire qu’ils sont réels. Chacun à une personnalité authentique et bien à lui qui apporte quelque chose au roman que ce soit du sarcasme, de l’humour ou encore du mystère. J’ai aimé les rencontrer, les découvrir, les voir évoluer et les suivre tout au long de cette aventure.

L’intrigue est prenante du début à la fin. L’auteure nous tient en haleine avec de nombreux rebondissements, de l’action, des dangers qui surprennent, des secrets, des manipulations et des révélations. Le tout avec une romance en fond qui amène son lot de surprise, de mensonges et d’attirance. Toute la magie autour des ospales, c’est vraiment super ! L’ospale est transformée par les alchimistes afin d’être inhalé et procure des bienfaits ou des capacités magiques.

Ça m’a fait plaisir de retrouver sa plume que j’avais trouvé très jolie et que j’avais aimé lire. Ici, elle nous réserve une histoire emplie de magie, de piraterie, de mystères, de magie, d’émotions, de vengeance, de surprises ! Comme dans chaque société, Rochevive voit aussi des questions politiques ou encore une différence entre les riches et les pauvres. Et d’autres thèmes qui sont actuels dans le monde et qui sont des thèmes durs mais amenés avec précision. J’ai adoré partie à la découverte de cet univers original, bien travaillé et très intéressant ! Et que dire de cette fin… un final cohérent et qui rend cette histoire marquante.

J’ai adoré ! C’était une histoire passionnante qui m’a fait passer par plusieurs émotions ! J’ai aimé partir dans cette aventure aux côtés de cet équipage authentique. Si vous souhaitez voyager dans un univers original et totalement unique ! Foncez !

Je remercie les éditions EXPLORA pour ce service presse. (via NetGalley)

Citation :

– Un homme est mort ce soir. Je me suis juré de ne jamais faire de victimes, tout ce que je fais, tout ce qu’on fait, Toussaint et nous, c’est pour sauver des vies, pas pour en perdre.

– Tu aurais préféré le laisser tirer ? C’était lui ou moi, et tu as fait un choix, c’est tout.

4,5/5

Où le trouver :

Amazon

Une réflexion sur “Chronique : De Brume et d’Ospales, Amandine Peter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s