Chronique : Têtes d’enterrement, Gauthier de Fauconval.

ÉDITIONS LION Z’AILÉ
Sortie : 30/08/2022

Résumé,

Albert, 93 ans, est atteint d’une maladie incurable qui doit, l’emporter dans les mois à venir. Ses enfants se sont habitués à l’idée, ils ont déjà entamé leur deuil … Sauf que… Lors d’une réunion de famille, Albert annonce qu’il a changé d’avis : il a décidé de ne pas mourir. Stupeur parmi les enfants Ça ne se peut pas ! On ne reporte pas son décès de la sorte, ce ne sont pas des choses qui se font ! La décision d’Albert va-t-elle définitivement enterrer l’harmonie familiale ? 

Ce qu’en pense Julie,

Nous découvrons ici le personnage d’Albert, 93 ans, atteint d’une maladie incurable et qui par définition devrait l’emporter plus ou moins rapidement. Mais Albert est un sacré personnage et même si on pourrait croire que tout était déjà écrit… évidemment que ça ne fût pas le cas ! Il va se passer bien des choses pour Albert et ses proches… Et autant vous dire qu’il est impossible de s’ennuyer un seul instant avec eux. Dès les premières pages, nous sommes amenés dans un récit haut en couleur où nous allons pouvoir vivre plusieurs émotions et ressentir divers sentiments à l’égard de nos personnages. Même si le titre et le résumé vous donnent déjà un petit aperçu de l’histoire, sachez que cela va bien au delà de ça.

C’est vraiment une histoire parfaite pour se détendre, pour ne pas penser quelques heures au quotidien. On est ici sur un roman vraiment très sympa car il y a tous les ingrédients pour une lecture réussie. Des moments drôles, touchants, émouvants, adorables, pleins de douceur… en bref on ne peut que passer les pages les unes après les autres avec curiosité et envie. J’ai adoré découvrir les personnages, les voir évoluer au fil de ma lecture et surtout voir comment Albert allait amener toute cette histoire.

Je ne connaissais pas du tout l’auteur mais je suis ravie d’avoir découvert sa plume car c’est vraiment fluide, facile à lire, dynamique et plutôt addictif. À l’occasion, s’il publie d’autres livres et qu’ils me tentent, je les lirai avec plaisir.

Merci à Elizabeth de Presse Idée et aux éditions Le Lion Z’ailé.

Citation,

« — Quoi ? Les otages ? Vous êtes aussi des… ?
Marc dit :
— Oui, avant. Nous étions des meurtriers avant d’être des otages.

Seule Claire est restée une meurtrière. Du moins en puissance.
— Que voulez-vous dire ? demande Jules.
—Qu’il n’y a pas de cadavre, avoue Marc. »

4,5/5

Où le trouver :
Lien Fnac

Une réflexion sur “Chronique : Têtes d’enterrement, Gauthier de Fauconval.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s