Chronique : Une étude en blanc, Yves Danbakli.

LE LYS BLEU ÉDITIONS
Sortie : novembre 2022
Prix ebook :
7,99 €
Prix papier : 12 €

Résumé,

Propriétaire d’un logement, Colette Deschamps est confrontée à la hargne de son insolvable locataire. Désespérée, elle fait appel au détective financier Scott Hamilton pour l’aider à résoudre ce litige qui dure depuis quatre ans. Accompagné de son partenaire François de Beauregard, Scott tentera de rétablir les faits afin que justice soit faite pour tout le monde. Premier cas du duo Hamilton/de Beauregard. Une étude en blanc relate les péripéties de deux enquêteurs financiers, des affaires à la Sherlock Holmes.

Ce qu’en pense Julie,

Dans cette histoire nous allons découvrir de nombreux personnages dont François et Scott qui sont les deux héros de « Une étude en blanc » et qui vont essayer de comprendre et de rétablir la vérité pour que tout le monde puisse être enfin en paix dans son quotidien, après une demande de Madame Deschamps. Autant dire que ça ne sera pas si simple même si Scott et François sont travailleurs, curieux, intelligents et pleins de ressources. Ils vont tout faire pour arriver au bout de cette affaire en cherchant, posant des questions et en vivant quelques rebondissements.

J’ai vraiment eu dû mal à entrer dans l’histoire et je dois avouer que j’ai failli abandonner une ou deux fois au cours de ma lecture. Je ne pense pas que le problème soit le livre à proprement parlé, mais simplement que cette lecture n’était pas faite pour moi. J’ai persévéré car il y a sûrement un vrai et grand travail derrière ces pages mais je le reconnais, ça ne l’a pas fait avec moi. Je me suis un peu ennuyée, je n’ai pas réellement réussi à ressentir des émotions, j’ai eu dû mal à voir où l’auteur voulait nous amener… c’est dommage, mais je suis sans doute passée à côté de ce livre.

Par contre, je reste persuadée que ce livre peut plaire à un certain lectorat. Il est bien écrit, fluide, facile et il a un sujet de fond très intéressant. Le dynamisme du livre monte en intensité au fil des pages et on y découvre de plus en plus de chose sur l’histoire et les personnages. L’intrigue n’est pas trop mal ficelée et tient assez bien le livre. Je reconnais que c’est vraiment ce qui m’a fait aller au bout, j’avais juste envie de connaître le fin mot de l’histoire. C’est comme une enquête à résoudre donc si vous aimez ce genre de livre, vous devriez le tenter car comme je le dis toujours, ce n’est pas parce qu’un livre ne me plaît pas, qu’il ne vous plaira pas également. Ce livre a des points négatifs à mes yeux mais aussi des points positifs et je pense que c’est sur ça qu’il faut se concentrer. L’auteur a une plume sympathique, poétique, forte et pleine de mystère qui amène beaucoup de curiosité chez le lecteur et je trouve que c’est le plus important dans ce genre d’histoire.

*Merci au Lys Bleu éditions pour l’envoi via Simplement Pro.

Citation,

« Agnès, Colette, mais également et surtout ce dernier message de Scott, sibyllin, énigmatique… Que diable avait bien pu prévoir l’Écossais pour demain matin ? Pourquoi un rendez-vous au Metropolitan ? Je tente d’envisager l’ensemble des alternatives possibles. Allons ! J’abandonne. Cela me donne mal à la tête. »

3,25/5

Où le trouver :
Lien Cultura
Lien Fnac

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s